Suites mystiques pour violoncelle seul alainmeunier Full view

Suites mystiques pour violoncelle seul

3 QUESTIONS A – A l’invitation de l’Académie Bach, Alain Meunier donne trois Suites pour violoncelle seul de Bach.

Vous jouez trois Suites sur les six écrites par Bach. Comment les avez-vous choisies ?
Alain Meunier : Il y a une symbolique d’ordre mystique autour de ces Suites. Les Suites aux numéros pairs sont associées à l’ordre terrestre, les impairs à l’ordre divin. Je ne voulais pas mélanger et j’ai choisi les trois impairs. Les Suites ont été commandées à Bach en 1720 par le Prince Léopold de Anhalt-Cöthen qui ne voulait surtout pas d’œuvres religieuses. Ce sont des pièces profanes construites autour des danses, la gigue, la gavotte, la bourrée, la sarabande. Pourtant, si Bach n’en parle pas en tant que tel, son œuvre ne cesse de témoigner de cette symbolique.

Comment s’établit cette symbolique ?
Alain Meunier : Elle vient des lettres qui, en allemand, représentent les notes : A pour la note La, B pour si, etc. La suite pour violoncelle seul n° 3 est en C, soit en do majeur. La lettre C fait référence au Christ. La suite n°1 est en G (sol majeur) et désigne « Gott », Dieu en allemand, etc…

Et vous y croyez ?
A. M. : Je ne rentre pas vraiment dans cette symbolique mystique. Pourtant, quand on doit construire un programme, elle trouve son sens logique et positif. Par exemple la fameuse Suite n°1. C’est la plus simple, voilà pourquoi elle est souvent donnée à jouer au bout de trois ans de violoncelle. J’ai choisi de jouer les trois Suites dans un ordre bien précis : 3-5-1, car finir le concert avec la n°1 c’est finir en pleine lumière, en pleine évidence, en sol majeur. 3-5-1 c’est aller du complexe au simple. Même pour celui qui ne connaît pas la musique, cela s’entend.

Concert Bach, 25 janvier 2011 à 20h30 à l’Ermitage-Compostelle au Bouscat. Entrée : 10 et 15 euros. Réservations et renseignements : Tél. 05.56.08.56.92

Leave a comment