SUITES DE BACH : IMPROBABLES MAIS MAGNIFIQUES AP017-couv-20110216-2B01-2Bbd Full view

SUITES DE BACH : IMPROBABLES MAIS MAGNIFIQUES


CHRONIQUE CD – Peut-être la partition profane la plus mystique de J. S. Bach : Ophélie Gaillard s’est emparé des « Suites pour violoncelle seul » pour la deuxième fois de sa carrière. Quels changements depuis 2000 ? L’expérience, la maturité mais surtout un magnifique instrument dans ses mains : un Goffriller de 1737, « un musicien, un artisan qui sculpte la matière sonore » confie Ophélie. Intensité, suavité, poésie, précision, la violoncelliste dessine l’une des plus belles interprétations des Suites, respectant le «contexte historique et artistique qui a permis l’éclosion improbable d’un cycle pour violoncelle d’une telle ampleur ».

CD – Cello Suites, Johann Sebastian Bach par Ophélie Gaillard, éd. Aparté.
En concert en juin à Maisons-Alfort, Chalon-sur-Saône, Vaux sur mer et Mantes-la-Jolie.

Leave a comment