La musique classique en 400 cd disco-2Bid-25C3-25A9 Full view

La musique classique en 400 cd

LIVRE – Le Classique : cinq siècles de musique… Comment faire le tri et choisir le bon enregistrement quand les disquaires se font trop rares ?

Réponse avec les 300 petites pages de la « Discothèque idéale », composées à partir des critiques du magazine spécialisé Classica. L’orchestre, le quatuor, l’opéra ou le contemporain : aucun genre n’est oublié, sachant que le propos n’est pas d’être exhaustif  Ce petit livre est un bel effort de synthèse qui ravira ceux qui veulent se lancer dans la grande aventure de la musique classique. On y retrouve des enregistrements dont les mérites ont été soulignés dans ce blog comme l’intégrale Liszt de Chamayou ou encore les sonates de Scarlatti par Tharaud.
Pour les spécialistes ou grands mélomanes, il ouvrira le débat : les enregistrements des années 60-80, cet âge d’or du disque, s’y retrouvent majoritairement… Selon mes calculs totalement approximatifs (par manque de temps, pas de conscience professionelle) , il n’y a que 5% des références citées qui sont sorties après l’an 2000 (une date arbitraire mais symbolique).
Plusieurs hypothèses
– « Pour certaines œuvres, on n’a pas fait mieux depuis ! » C’est l’argument qui revient mais il m’a toujours posé question : l’oreille n’a-t-elle pas évoluée en 50 ans ? Ayant grandi avec le rock et la techno, je doute. Pourquoi cette avalanche de sorties de CD tous les mois si « tout a déjà été dit » ?! 
– Ce sont versions de 1960-1980 que les auteurs de ces critiques ont entendues pour la première fois et ils ont du mal à sortir de cette émotion première et fondatrice. (je n’arrive personnellement pas à oublier un prélude de Rachmaninov par Yuri Bukoff, un nom presque oublié aujourd’hui !) Pourtant, ils y a parmi eux qui sont nés après cette période !

N’hésitez pas à poster vos commentaires !

NB : La plupart des disques cités sont disponibles en MP3 mais, ce fichier de compression reste bien souvent décevant pour aborder la grande musique.
** La discothèque idéale, Actes Sud/Classica, 18,80 €.

Leave a comment