Joyce Di Donato, la reine rouge DiDONATO-Drama-Queens Full view

Joyce Di Donato, la reine rouge

CD – Elle est habillée tout de rouge mais ce n’est pas pour incarner la mère Noël mais treize grandes reines de l’opéra baroque : les Alcina et Cleopatra de Haendel, Armida de Haydn ou Orontea, reine d’Egypte d’après l’oeuvre de Antonio Cesti. La mezzo-soprano Joyce DiDonato est vraiment la nouvelle reine du lyrique mondial : une voix exceptionnelle, lumineuse et veloutée, une conduction de la mélodie ample et fine notamment dans le fameux « Sposa son disprezzata » de Giacomelli. A noter, des raretés : deux airs de « Bérénice, reine de Palestine », de Giuseppe Orlandini, retrouvés dans une bibliothèque de Californie, dixit Alan Curtis qui accompagne avec Il Complesso Barocco cette grande tragédienne.

Drama queens, Joyce DiDonato, soprano. Virgin.
A voir également sur Arte le 30 décembre, un documentaire de Ralf Pleger : « Drama Queens – Larger than life ».
En concert le 10 février 2013 au Théâtre des Champs-Elysées et le 4 mars à Toulouse.

Leave a comment