Les Surprises, jeune ensemble d’amoureux baroqueux ensemble-Les-Surprises-CP-Bertrand-Piche-CC-80ne Full view

Les Surprises, jeune ensemble d’amoureux baroqueux

CONCERT – C’est toujours sympathique quand une jeune femme vous contacte pour vous parler de son nouvel ensemble de musique baroque. Les Surprises a été fondé par la gambiste Juliette Guignard et par le claveciniste et organiste Louis-Noël Bestion de Camboulas. Pour eux, la musique classique n’est pas « has been », je m’en réjouis.
Nos deux jeunes baroqueux se sont trouvés au Conservatoire Supérieur de Musique de Lyon après une enfance nourrie à la musique : le metteur en scène Stéphane Guignard, le père de Juliette, monte avec sa compagnie Eclats des balades poético-musicales mêlant écriture et musique contemporaine ; la famille Bestion de Camboulas, elle aussi enracinée dans le théâtre, est un vivier de musiciens classiques qui commencent à faire parler d’eux (Gabriel, organiste, notamment).
Après Lyon, l’ensemble Les Surprises s’est récemment installé à Bordeaux où ses concerts ont déjà séduit les amateurs de musique baroque. La référence aux « Surprises de l’amour » de Rameau souligne leur volonté d’aborder les musiques des XVII et XVIIIe siècles comme on aborde des opéras : avec leur caractère festif, joyeux, passionné, curieux… amoureux en somme.
Ils se passionnent pour les Rebel, père et fils, Jean-Féry (1666-1747) et François (1701-1775). A Bordeaux en décembre 2012, Les Surprises avaient recréé l’opéra-ballet « Le Ballet de la Paix » de François Rebel et l’ensemble vient d’enregistrer son premier disque « Rebel, père et fils », avec le soutien du Centre culturel d’Ambronay (sortie prévue le 5 novembre 2013).
Leur prochain concert bordelais est dimanche 12 mai autour des « Splendeurs du baroque français ». La soprano Violaine Le Chenadec et Étienne Galletier, théorbe, se joignent à eux.
Dimanche 12 mai à 16 h, l’église Notre-Dame de Bordeaux. 8 et 13 €. 06.15.58.86.53 et secretariat@les- surprises.fr.

3 Comments

Leave a comment