Dans la maison des rêves, on écoute de la minimaliste

CD – Avec « Minimaliste Dream House »  (KML), les sœurs Labèque livrent leur petite histoire du minimalisme américain. Ce coffret de trois disques va de John Cage à Radiohead, en passant par Philip Glass, (lire son interview ici), Aphex Twin, Suicide et Terry Riley. 
Les deux rockeuses du piano classique sont parfois seules («Time Curve Préludes» de Duckworth), à quatre mains («Four Movements» de Glass) ou avec une formation rock. Ni un best-of, ni une discographie exhaustive – Morton Feldman y est absent- mais un parcours choisi au royaume de la pulsation et de la boucle répétitive… celle qu’il faut absolument écouter sans réfléchir, en respirant bien par le ventre, et en se laissant aller au voyage… 
Certains disent que la musique minimaliste est la seule musique contemporaine écoutable par opposition à la musique atonale. Ce qui n’est bien sûr pas totalement vrai (!) mais disons qu’elle a réussi à intégrer facilement l’espace public, avec des bandes originales de films (The Hours mais aussi Koyaanisqatsi par exemple), la publicités, etc. Si vous êtes vraiment novice, commencez par une gentille mise en jambe avec cette petite vidéo
Pour peu que vous ayez un peu d’amour pour la musique, vous connaissez déjà Philip Glass, Steve Reich ou alors Radiohead. Pour le reste, voici quelques exemples de ce que le coffret propose :
Après les concerts donnés à La Cité de la Musique, elles partent en tournée en France, dont à Bordeaux le 10 janvier 2014.

Leave a comment