Romantisme en Côte basque vesti8 Full view

Romantisme en Côte basque

FESTIVAL – Qu’écoutait l’impératrice Eugénie, reine de Biarritz ? Que jouait-on pendant cette Belle Epoque qui chérissait tant la Côte basque ? Le festival Musique en Côte basque nous fait gouter aux charmes de sa région par le biais de la musique avec vingt spectacles concentrés sur trois week-ends. 
En 2012, le festival avait ouvert la maison de Debussy à Saint-Jean-de-Luz. Cette année encore, des lieux chargés d’histoire résonnent des musiques du temps de leur gloire : la décoration extravagante du château d’Antoine Abbadie (photo) s’accorde avec les pièces de l’excentrique Erik Satie et les poèmes d’Edgar Poe (le 7 septembre). La Carmen de Bizet affronte la mort dans les Arènes de Bayonne (le 8). 
D.Kadouch©C.Doutre
Le tout interprété par de grands noms comme Renaud Capuçon et David Kadouch (le 20), Félicity Lott (le 14), Béatrice Uria Monzon (le 21) ou encore Heidi Melton, soprano wagnérienne qu’accompagne l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine et son nouveau directeur musical : Paul Daniel (le 5). Le festival qui fête ses 54 ans n’en oublie pas la jeunesse : « Le Carnaval des animaux » de Saint-Saëns, traduit en basque et joué par les pianistes Katia et Marielle Labèque (le 14), fera concurrence à « Pierre et le Loup » de Prokofiev interprété par François-René Duchâble et Alain Carré (le 8). Musique en Côte basque se met aussi au diapason des évènements culturels qui se déroulent au même moment dans la région : le festival Le temps d’aimer la danse et L’Académie Ravel avec des évènements communs.

Du 5 au 22 septembre. 5 à 65 €. 05 59 26 03 16. www.musiquecotebasque.fr/

Leave a comment