« ONBA live » : les Bordelais s’associent avec Actes Sud ONBA_Paul-Daniel-Nicolas-Joubard-4- Full view

« ONBA live » : les Bordelais s’associent avec Actes Sud

CD – Les livres-disques de la collection « ONBA Live » sont édités chez Actes Sud. Première sortie : Wagner.
L’Orchestre National Bordeaux Aquitaine se lance dans un ambitieux programme d’enregistrements dont le premier opus, dédié à Wagner, vient de paraître. La caractéristique principale de cette collection : des enregistrement lors des concerts, à l’auditorium. « ONBA live s’inspire, toute proportion gardée, des enregistrements live du London Symphony Orchestra, explique Charles Guivarch, administrateur artistique de l’Orchestre. L’idée est de garder une trace de nos concerts les plus intéressants et de proposer un souvenir aux 8000 abonnés de l’Opéra. Ils peuvent réécouter ce concert en se disant « j’y étais ! ». »
On y était ces soirs d’octobre pour ce programme 100% wagnérien, assemblage d’ouvertures et de grands airs d’opéras : Tannhäuser, Tristan et Isolde, Le crépuscule des dieux. L’admirable soprano américaine Heidi Melton y incarnait Elisabeth, Isolde et Brunhilde.
Le concert était retransmis par Radio Classique : voilà pour la prise de son de ce disque réalisé en trois prises. Un défi, qui excuse quelques déséquilibres de balance. Le chef Paul Daniel avait spontanément adhéré à l’idée d’enregistrer son deuxième concert à la tête de la phalange bordelaise. Le Britannique n’a pas froid aux yeux, à raison puisque la prestation de l’Orchestre a été saluée sur ce blog et par nos confrères parisiens.

La volonté de Charles Guivarch était telle que l’Opéra songeait d’abord à s’auto-éditer, un mécène – Kutabank – étant déjà de la partie. S’y est ajoutée une invitée de marque : Actes Sud. La célèbre maison d’édition est dirigée par un couple de mélomanes, Françoise Nyssen et Jean-Paul Capitani. Cette collaboration avec l’ONBA se poursuivra au rythme de deux publications par an. Avenir : la Cinquième symphonie de Mahler et la deuxième de Sibelius.

La collection « Musicales Actes Sud » se présente dans un format sympathique – un livre-disque – qui fait la part belle à la photographie. Pour preuve : les clichés déroutants de Chema Madoz dans le récent « Mompou » du pianiste Jean-François Heisser. Celles du « Wagner » sont plus classiques et signées de Nicolas Joubart, un habitué de La Route du rock. On y voit les musiciens répéter. « Nous voulions montrer les coulisses, l’ambiance d’un concert, explique Charles Guivarch. L’idée est de montrer qui est cet orchestre, qui sont ces musiciens ». Les photos ont été prises en février dernier, ce qui explique qu’on n’y voit pas Heidi Melton. Côté texte, on peut regretter que le chef ou les membres de l’orchestre n’aient pas plus la parole au profit de Robert Pierron, l’auteur des notes de concerts de l’opéra et expert en propositions subordonnées. Le prochain disque dédié à Mahler fera plus de place au compositeur, nous promet-on. En attendant, l’Orchestre de Bordeaux a « sa » collection, on s’en félicite.
« Wagner », ONBA, Heidi Melton, Paul Daniel. 25 €. En vente chez les disquaires et à la boutique de l’Opéra

Leave a comment