Bassin d’Arcachon : des Escapades un peu plus symphoniques ONBACredit_EricDeniset Full view

Bassin d’Arcachon : des Escapades un peu plus symphoniques

FESTIVAL – Depuis cinq ans le festival Les escapades musicales réussit à fédérer des communes du Bassin d’Arcachon autour d’une programmation musicale classique de qualité.
L’été dernier, les festivaliers d’Arcachon, de Lanton, d’Andernos ou encore du Teich ont répondu à un questionnaire sur leurs attentes. Verdict : plus de grandes formations ! Le directeur artistique du festival, le violoncelliste et chef d’orchestre Pejman Memarzadeh a répondu à cette demande en invitant l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine (ONBA) et l’orchestre de chambre de Toulouse. Ce dernier donnera même le 25 juin à Marcheprime un concert pédagogique pour toute la famille. Deux grands solistes, le violoniste Augustin Dumay et l’altiste Gérard Caussé rejoignent l’ONBA pour un programme dédié à Mozart, le 20 juin à Salles.
Le festival, qui se poursuivra jusqu’au 26 juillet, n’oublie pas la musique de chambre et invite l’excellent quatuor Modigliani pour deux concerts, les 27 et 28 juin ou encore le pianiste Franck Braley avec la sonate « Pathétique » de Beethoven et le « Rhapshody in blue » de Gershwin. Les Escapades musicales portent bien leur nom en misant sur la découverte d’instrument plus rare avec un duo harpe et flute (le 5 juillet) ou encore trompette et orgue (26). En soliste : des jeunes musiciens nommés au Victoires de la Musique classique : le brillant trompettiste Romain Leleu et la harpiste Emilie Gastaud. Autre atout de cette édition 2014, la place donnée aux ensemble vocaux : le chœur basque Etxekoak (le 21 juin) accompagné au violon et à l’accordéon ou encore le groupe vocal Arpège, venu de Bordeaux, qui consacre son concert du 10 juillet à la dynastie Bach : Jean-Sébastien, ses fils, oncle et cousin… tous compositeurs ! Pas besoin d’attendre les grandes vacances pour profiter des festivals.
—-
Un festival au reins solides
Interview de Pejman Memarzadeh, fondateur du festival

Quels sont les temps forts du festival ?
Difficile à dire : il n’y a que des temps forts (rires) ! Déjà, le concert d’ouverture avec l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine et un très grand soliste, Augustin Dumay. Ou encore la venue pour la première fois de l’excellent quatuor Modigliani (le 27 juin à Arès et le 28 juin à Belin-Beliet). Si je devais trouver un fil conducteur à la programmation, je dirais qu’elle permet de découvrir des instruments moins connus avec Dimitri Bouclier (le 21 juin au Barp), un jeune accordéoniste classique, un vrai coup de cœur personnel, ou encore Emilie Gastaud, jeune harpiste solo de l’Orchestre National de France. Et aussi le trompettiste Romain Leleu à Arcachon le 26, le 3 juillet à Biganos et le 4 à Lanton.

Le festival semble avoir les reins solides…
Dans un environnement économique complexe, on peut se féliciter : le festival a reçu cette année deux labels, celui de « Scène d’été en Gironde » et « Aquitaine en scène », qui offrent une forte visibilité. Le mécénat est évidemment essentiel : Smurfit Kappa offre un concert gratuit à Biganos le 3 juillet. Enfin, les élus perçoivent que les Escapades musicales sont une manifestation fédératrice et intercommunale. Avoir beaucoup d’interlocuteurs est forcément un défi logistique mais ce tissu de partenaires offre au festival une capacité de résilience. Nous l’avons expérimenté lors des changements de majorité municipale ce printemps : quand Andernos s’est retiré du festival, Mios a repris le flambeau et accueille le concert du 10 juillet avec le même programme. Pour le moment le festival reçoit beaucoup de soutien de l’Orchestre de l’Alliance, à Paris, par le biais d’un mécénat de compétences (mise à disposition de collaborateurs, ndlr). A l’avenir il faudra dégager des équipes locales à l’année… On commence : nous avons déjà trois stagiaires « du cru » !

Jusqu’au 26 juillet, Bassin d’Arcachon. De 5 à 20 € (concert du 3/07 gratuit). 05 56 88 30 11. 

Jusqu’au 26 juillet, Bassin d’Arcachon. De 5 à 20 € (concert du 3/07 gratuit).
ONBA©Eric Deniset

Leave a comment