• Home  /
  • Interpretes   /
  • Le Stradivarius de Magrez dans de nouvelles mains
Le Stradivarius de Magrez dans de nouvelles mains N-Dautricourt1 Full view

Le Stradivarius de Magrez dans de nouvelles mains

CONCERT – Premier récital du violoniste Nicolas Dautricourt à l’institut Bernard Magrez.
Le violon Stradivarius de Bernard Magrez n’est pas resté très longtemps sans être joué. Après Mathieu Arama, qui l’a eu entre ses mains deux ans durant, le propriétaire du Château Fombrauge l’a prêté cet automne à Nicolas Dautricourt. Un concert ce soir vient concrétiser cette rencontre pour les Bordelais. Déjà en février dernier, aux Folles Journées de Nantes Nicolas Dautricourt avait donné un concert avec le célèbre violon, histoire de se l’approprier. « La gageure avec un instrument aussi exceptionnel est de le faire rayonner, explique Nicolas Dautricourt. Ce sont des violons qu’il faut « aller chercher », les faire sonner en récital, pour des grands concertos, etc. »
Le violoniste est âgé de 37 ans… L’âge idéal selon lui pour un tel cadeau : « si tu as un Strad´ à 60 ans c’est trop tard, si tu l’as à 20 ans, tu ne réalises pas ta chance ! » Jovial, ouvert et franc, le violoniste se réjouit de cette collaboration avec la famille Magrez. « C’est rare que l’on prête des instruments en France, la plupart des grands instruments viennent de fondations suisses, japonaises, etc. » Nicolas Dautricourt a joué avec de nombreux orchestres en France et à l’étranger, en musique de chambre avec le pianiste Vahan Mardirossian qui l’accompagne pour ce concert bordelais. Une belle carrière qui peut encore se développer… Peut être à la faveur d’un coup de projecteur inespéré !
Mardi 24 juin, 20 h, Institut culturel Bernard Magrez, 16 rue de Tivoli, Bordeaux. 12 euros. 05 56 81 72 77.
Article paru le 24 juin 2014 dans Sud Ouest. Photo © Marc Roger

Leave a comment