Chamayou et Gabetta : Chopin pour deux intimes GabettaChamayou1©AlixLaveau Full view

Chamayou et Gabetta : Chopin pour deux intimes


GabettaChamayou1©AlixLaveau
RENCONTRE – Le pianiste Bertrand Chamayou signe enfin un album en duo avec la violoncelliste Sol Gabetta, son amie de vingt ans. 

 

Il a gardé un petit accent toulousain. Quand elle parle français, on devine à peine ses origines argentines. Bertrand Chamayou (lire notre interview en 2014) et Sol Gabetta parlent une même langue, celle de la musique classique. Il est le pianiste français le plus doué de sa génération. La violoncelliste Sol Gabetta est « une superstar en Allemagne », selon le Français. Elle a joué avec les plus grands chefs et anime une émission musicale sur une chaine de télé.

Bertrand et Sol sont amis depuis vingt ans et viennent enfin de signer un disque commun, « The Chopin Album ». « Nous nous sommes rencontrés à un stage de musique vers l’âge de dix ans, se souvient la violoncelliste, et nous en sommes vite venus à passer nos vacances dans la famille de l’autre ». « Il y a dix ans, Sol m’a proposé de faire une tournée en duo, raconte le pianiste. Dès les premières répétitions,l’entente a été immédiate, profonde, à un degré rare. Je me sens avec Sol aussi à l’aise que lorsque je joue seul : je n’ai pas besoin de lui faire signe, nous démarrons ensemble, nous respirons ensemble. » 

88843093012Ils ne forment pas un couple dans la vie mais ont conçu ce disque ensemble, « notre bébé » comme elle l’appelle tendrement. Le fruit d’une bonne dose de patience et de compromis : « Nous avions chacun des projets solo (voir ici l’article sur « Prayer de Sol Gabetta) et comme nous n’avons pas la même maison de disque… ça a pris un peu de temps », résume-t-il pudiquement

Sur scène, ils jouent les sonates pour piano et violoncelle de Beethoven et Mendelssohn, mais ils ont choisi Chopin pour leur premier enregistrement à deux. « The Chopin album » met en avant les pièces que Frédéric Chopin a écrites pour son meilleur ami, le violoncelliste Auguste Franchomme. La célébrité du premier a fait oublier le second qui pourtant aidé le compositeur à écrire sa grande sonate pour violoncelle et piano. Ils ont même co-signé un « Grand duo concertant ». La clarté du cérébral Bertrand Chamayou rencontre levioloncelle puissant et instinctif de Sol Gabetta : un duo idéal. 

 

En concert le 26 mars à 20 h, à la Halle aux grains de Toulouse. 16 à 60 €. www.grandsinterpretes.com  – 05 61 21 09 00

Au disque : « The Chopin Album », Sony.

Article paru dans Le Parisien du 26 février 2015.

Related Articles

Leave a comment