• Home  /
  • Evenements   /
  • Le festival Piano en Saintonges retrouve Marie Vermeulin
Le festival Piano en Saintonges retrouve Marie Vermeulin MarieVermeulin©JBMillot - Marie Vermeulin Full view

Le festival Piano en Saintonges retrouve Marie Vermeulin

Marie Vermeulin
Marie Vermeulin

FESTIVAL – Piano en Saintonge fête sa 25é édition et re-invite la pianiste Marie Vermeulin.

Elle se souvient du « lieu magnifique ». La jeune pianiste Marie Vermeulin clôt samedi le festival Piano en Saintonge à l’Abbaye aux Dames. Elle a déjà été programmée au festival, en mars 2012. Elle était venue jouer Schumann et Ravel mais ne garde « qu’un souvenir vague de sa prestation ». Par contre, elle garde un « souvenir humain », petit supplément d’âme que n’ont pas tous les festivals dédiés aux jeunes talents : « L’organisation du festival fait tout pour qu’une amitié se noue entre les musiciens. Nous sommes accueillis chez des bénévoles du festival et cette ambiance chaleureuse est propice à l’échange de conseils ou d’encouragements. »

Cette confraternité est au cœur du festival dirigé par Jean-Pierre Girard. Aux cinq pianistes à l’affiche – Antoine de Grolée, Guillaume Masson, Selim Mazari, Kazuya Saito et Marie Vermeulin – s’ajoute le Trio Michel : trois sœurs jouant du violon, violoncelle et piano. Tous ont été repérés par la pianiste Anne Queffélec. Pour Marie Vermeulin, la rencontre a eu lieu à la sortie de ses études. Depuis, un premier disque autour de l’œuvre d’Olivier Messiaen (Paraty), fait d’elle une des pianistes françaises les plus prometteuses.

Les musiciens invités de Piano en Saintonge ont eux-aussi déjà fait des débuts de carrière convainquant. Guillaume Masson a réussi l’exploit d’arriver en finale du redoutable concours Chopin. C’est ce compositeur qu’il jouera vendredi. Elève de Brigitte Engerer, une grande amoureuse de la musique russe, Selim Mazari a choisi es pièces d’Enescu et des variations de Beethoven sur une danse russe. Antoine de Grolée, qui jouera en ouverture vendredi soir, est lui aussi un ancien du festival. Formé comme Marie Vermeulin au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon, il a déjà joué avec plusieurs grands orchestres français. Il débutera son récital avec Mozart.

Marie Vermeulin vient, elle, avec deux pièces de Franz Liszt « Au bord d’une source » et « la vallée d’Obermann », ainsi qu’avec le premier cahier des Etudes de Debussy… des pièces très virtuoses. « Les études de Debussy sont des courtes pièces, le spectateur n’a pas le temps de se plonger dans une histoire. Avec Liszt, tout le contraire ! Il me faut faire passer la poésie de ces musiques au delà des difficultés techniques… c’est un défi qui me plait ! ».


« Ma mère l’Oye » de Ravel par Vanessa Wagner et… par francemusique

Piano en Saintonge, vendredi 13 et samedi 14 mars à 20 h 30, Abbaye aux Dames. 8 et 27 € la soirée. 05 46 97 48 48.
Article paru dans Sud Ouest du dimanche 8 mars 2015.

Leave a comment