Bertrand Chamayou fête Ravel Chamayou_0398-0.JPG Full view

Bertrand Chamayou fête Ravel

Chamayou_0398-0.JPGCONCERT – Dans le Médoc dimanche, le pianiste classique donne un récital entièrement consacré à l’œuvre de Maurice Ravel.

Ce dimanche marque pour Bertrand Chamayou le début d’une grande aventure. A l’invitation de l’association « Musique au cœur du Médoc », le pianiste classique donne un récital entièrement dédié à Maurice Ravel (1875-1937) : il se lance dans une intégrale Ravel pour un enregistrement qui devrait se faire à l’automne. « La musique française du début du XXe siècle, celle de Ravel particulièrement, est mon répertoire de prédilection. Ma professeur de piano à Toulouse quand j’avais 10-12 ans était fan de cette époque. Je m’y sens à la maison. J’ai déjà tout joué ou déchiffré douze fois mais j’éprouve quand même avec cette intégrale le sentiment de me jeter à l’eau ! »
Que des chefs-d’oeuvres
Pour ce concert au Château Léoville Poyferré, à Saint-Julien Beychevelle, il a forcément dû choisir : « Le Tombeau de Couperin » et les « Valses nobles et sentimentales » précéderont la « Sonatine » et « Miroirs ». « Ravel a plusieurs influences qui reviennent régulièrement tout au long de sa vie, explique le pianiste. Dans « Miroirs » on entend cette fluidité aquatique très proche du style qu’on a appelé « impressionniste », Le Tombeau et les Valses sont d’inspiration néoclassique. Le premier évoque le compositeur baroque François Couperin, les secondes les « Ländler » de Franz Schubert.  Ravel n’est pas un aventurier ni un inventeur au sens d’un avant-gardiste. Sa musique n’a pas évoluée au fil des années. Il trouvé son style très jeune et l’a cultivé. Ravel jetait au feu toutes les compositions ce qu’il ne jugeait pas excellentes, même celles qu’il trouvait simplement très bien : résultat, il ne reste que des chefs-d’œuvre ! »

Dimanche 22 mars, 16 h, Château Léoville Poyferré, Saint-Julien-Beychevelle. 22 et 32 €. 05 57 88 74 79. Article paru dans Sud Ouest Gironde du 20 mars 2015.

Leave a comment