Herreweghe – Kopatchinskaja : une rencontre palpitante HerreweghePatKop Full view

Herreweghe – Kopatchinskaja : une rencontre palpitante

CONCERT – A La Rochelle et Arcachon, Philippe Herreweghe et Patricia Kopatchinskaja retrouvent Beethoven.

A les voir monter ensemble sur scène, on se demande ce qui rapproche Philippe Herreweghe et Patricia Kopatchinskaja. Cheveux blancs et petites lunettes d’intello, il est l’un des plus célèbres « baroqueux », ces pionniers de la redécouverte du répertoire musical baroque, de son esprit, de ses règles. Philippe Herreweghe dirige depuis 1991 son Orchestre des Champs-Elysées, l’un des plus anciens ensemble jouant sur instruments d’époque afin de respecter la sonorité du temps de Mozart, Beethoven, Brahms, etc. A la tête de soixante musiciens, il fait les beaux jours de la musique parisienne (au Théâtre des Champs-Elysées où il a vu le jour), poitevine (l’ensemble est installé en Poitou-Charentes) et saintaise (lors du festival de musique de l’abbaye aux Dames). Il est un habitué de La Coursive à La Rochelle, où il revient ce samedi.

Patricia Kopatchinskaja est une violoniste iconoclaste, alliant la rigueur allemande, où elle a fait ses études, et la fougue moldave, où elle est née. « PatKop » joue pieds-nus, depuis ce fameux jour où elle a oublié ses chaussures de concert et découvert que le son de l’orchestre et de son violon circulait mieux dans son corps.

En 2008, Philippe Herreweghe, l’Orchestre des Champs-Elysées et Patricia Kopatchinskaia enregistraient un magnifique disque consacré à Beethoven. On découvraient alors leur points communs : passion de la musique, jeu engagé à 100% et un esprit de partage généreux avec le public. Les revoilà ensemble avec le poignant Concerto pour violon de Félix Mendelssohn. Notre cœur en palpite d’avance !

Samedi 18 avril, 20 h 30, la Coursive à La Rochelle. De 16 à 28 €. 05 46 51 54 00. Dimanche 19 avril, 17 h, Olympia d’Arcachob, 12 à 27 €. 05 56 22 01 17.
Article parus dans Sud Ouest du Dimanche 12 avril 2015.

Leave a comment