Le mystère Radu Lupu 63306_433703565215_1499058_n Full view

Le mystère Radu Lupu

63306_433703565215_1499058_nCONCERT – Le pianiste roumain Radu Lupu est le soliste de la tournée du Chamber Orchestra of Europe à Bordeaux, Paris et Dijon.

Un personnage mystérieux. Le pianiste roumain Radu Lupu ne donne pas d’interview car il se trouve idiot devant un micro. Il n’enregistre plus de disques depuis les années 1990 car il n’est pas satisfait du résultat. Decca, sa maison de disque, propose des compilations de ces anciens enregistrements.

Il n’aime que cet instant magique du concert, intense et exigeant car éphémère. Avant d’entrer sur scène, cet hypersensible est en proie à un trac redoutable. Il s’avance pourtant d’un pas nonchalant jusqu’à sa chaise – et non pas un tabouret – pour s’y caler impeccablement. Et là, la magie opère ! Radu Lupu tutoie les sphères avec son piano, matérialise le « vague des airs » cher à Lamartine. Il a une barbe du gourou, le regard absent de l’ermite, l’attention du calligraphe.

A l’auditorium de Bordeaux, il sera le soliste du Chamber Orchestre of Europe, une excellente formation réunissant les meilleurs instrumentistes du monde. Sous la direction de Vladimir Jurowski, ils interprèteront le Concerto pour piano n°24 de Mozart. Dans cette partition, le compositeur a voulu exprimer le combat de l’homme face au combat de l’existence et au sens de la vie. Vous êtes prévenus !

Mardi 26 mai, 20 h, auditorium de Bordeaux. 8 à 35 €. 05 56 00 85 95. Le 28 mai à la Philharmonie de Paris. Le 30 à Dijon.  

Article paru dans Sud Ouest Dimanche le 24 mai 2015.

Leave a comment