Ophélie Gaillard et le classique sud-américain opheliegaillard_bd_copie Full view

Ophélie Gaillard et le classique sud-américain

AP104-Cover-Alvorada-BD-copie-1024x1024CD – La musique classique n’a pas que des racines en Europe. Elle en a aussi en Amérique du Sud. Ses ambassadeurs s’appellent Heitor Villa-Lobos, brésilien, ou encore Astor Piazzola, argentin. Ils s’inspirent de leurs aînés, les Espagnols Manuel de Falla ou Enrique Granados.

Dans un double Cd intitulé Alvorada, la violoncelliste Ophélie Gaillard est partie à la conquête de cette musique solaire et émouvante. Habituée à jouer du Bach, elle s’est entourée pour ce projet de spécialistes de cette tradition, comme la voix légendaire de Toquiñho, et a opté pour d’excellents arrangements de Gabriel Siviak. La profondeur du violoncelle classique se marie idéalement avec les rythmes dansants et la nostalgie de ce répertoire.

Ophélie Gaillard, « Alvorada», Aparté (Harmonia Mundi). Article paru dans TGV magazine de mai 2015.

Leave a comment