Joyce DiDonato, la plus moderne joyce-didonato-012313-download Full view

Joyce DiDonato, la plus moderne

B5A4811-3670570057-OLES NOUVELLES DIVAS  – Leur voix et leur talent font d’elles les héritières de la Callas. Joyce DiDonato, Patricia Petibon, A quoi ressemblent les nouvelles stars mondiales de l’opéra.

La mezzo-soprano américaine Joyce DiDonato vit avec son temps. Pas un jour ne se passe sans que Joyce DiDonato ne partage avec ses fans sur Twitter ou Instamgram.

En 2013, pour son disque « best-of » intitulé « Re-Joyce » (Erato), elle leur a même fait choisir la liste des morceaux ! Qu’elle incarne le tragique destin de Marie Stuart dans la version de Donizetti ou le conte de fée Cendrillon de Massenet, elle est toujours très expressive, se souciant beaucoup d’être comprise.

Si elle devait choisir une seul morceau de musique, elle prendrait « Here’s to life », popularisé par Barbra Streisand, qui parle de la vie et de la joie qu’elle apporte. « C’est mon hymne personnel, confie l’Américaine. C’est une façon de regarder la vie. »

Elle est partie depuis quelques jours en tournée mondiale avec l’Orchestre philharmonique de New-York et fera un stop à Paris samedi pour son premier concert à la Philharmonie (revoir le live sur Medici.tv). Dans ce programme, elle y interprète l’incandescente « Shéhérazade » de Maurice Ravel. Elle a accepté que les répétitions soient filmées et on la voit au naturel, avec ses baskets, face au chef et aux musiciens. Elle n’a n’a pas froid aux yeux la Yankee !

Où l’entendre prochainement ? Au Théâtre des Champs-Elysées le 9 avril 2016.

Article suivant : Patricia Petibon, la plus exubérante

Article paru dans Le Parisien du 24 avril 2015.

 

Leave a comment