• Home  /
  • Evenements   /
  • Festival Piano en Valois : le piano sans frontières
Festival Piano en Valois : le piano sans frontières tigran Full view

Festival Piano en Valois : le piano sans frontières

affiche_2013_miniFESTIVAL – Rien à faire ! Le piano reste l’instrument star des festivals et des salles de concert. En témoigne la longévité d’évènements comme « Piano en Valois » : le festival de piano d’Angoulême et de sa région fête sa 22e édition.

En têtes d’affiche : André Manoukian (le 15) et Tigran Hamasyan (photo) (le 19) pour le jazz, Emmanuelle Swiercz (les 14 et 15) pour le classique. Et bien sûr de jeunes talents du clavier, l’atout de ce festival. Ils sont repérés de part de le monde par Paul-Arnaud Péjouan, expert es-pianistes et fondateur du festivals toulousain « Piano aux Jacobins » et bordelais « l’Esprit du piano ».

Il trouvé une mine d’or : le conservatoire de Novossibirk, troisième ville de Russie. L’un de ses élèves, Roman Borisov, ouvre le festival avec un récital à Soyaux. Il n’a que 13 ans… Lev Terskov est plus mature et donnera les « Etudes symphoniques » de Schumann le 10 octobre à La Couronne. Valeria Lakhman (le 12 à Angouleme) semble avoir une prédilection pour Chopin. A regarder le programme choisi par Wu Chun (le 11 à Angoulème) qui joue la diabolique Sonate en si de Liszt, on devine la virtuosié de ce pianiste originaire de Wuhan en Chine. On ne manquera pas l’Espagnole Judith Jauregui dans Debussy (le 13 à Angouleme), le français Valentin Cotton dans Mendelssohn (le 14 à Angouleme) et Vassilis Varvaresos (le 12 à Ruelle).

Du 9 au 20 octobre au Théâtre d’Angoulême et d’autres lieux de la région. 6 à 33 €. 05 45 38 61 62.
Article paru dans Sud Ouest du dimanche 4 octobre.

Leave a comment