Nevermind : les Enfants du baroque Nevermind Full view

Nevermind : les Enfants du baroque

CONCERT – Le clavecin n’a pas bonne réputation : sérieux, trop discret, réservé… Un jeune homme vient balayer tous ces préjugés : Jean Rondeau. Fougueux et passionné, le jeune claveciniste – Victoire de la musique classique en 2015 – est en résidence à l’Abbaye aux Dames de Saintes avec son ensemble baroque.

Nevermind est composé d’Anne la flutiste, le Louis le violoniste, de Robin le gambiste et de Jean, le claveciniste. Ils sont nés dans les années 1990 – tout comme l’album éponyme de Nirvana – et s’ils ont biberonné du rock, ils ont opté pour le baroque, allez comprendre ! Ils seront en juillet prochain à l’affiche du Festival de Saintes et donnent ce mercredi un avant-goût de leur talent.

Leur programme est un florilège réunissant Couperin, Marais, rameau, Bach et Telemann. Le choix des pièces fait une démonstration de la place du clavecin dans la musique baroque : tantôt accompagnant discret jouant le rôle de la base continue tantôt un véritable concertiste qui dialogue avec les autres instruments, comme dans les « Pièces de clavecin en concerts » de Rameau. Telemann dans ses « Quatuor parisiens » donnent part égale aux quatre instruments, quelle audace !

Mercredi 10 février, 20H30, auditorium. De 8 à 25 €. 05 46 97 48 48.

Leave a comment