Fête de la clarinette à Bordeaux michel_portal2 Full view

Fête de la clarinette à Bordeaux

CONCERTS – L’opéra de Bordeaux met cet instrument à l’honneur pour quatre concerts dont un avec le clarinettiste de jazz Michel Portal.

« Vous ne parlerez pas trop de moi hein ? demande dans un sourire Michel Portal. Dites simplement que j’aime la clarinette ». En classique comme en jazz, dans des musiques de film comme pour des compositions contemporaines, Michel Portal porte au plus haut la clarinette. Il est tout naturellement l’invité du mini festival organisé par l’Opéra de Bordeaux autour de cet instrument. L’idée est née chez Richard Rimbert, clarinette solo de l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine (ONBA) et professeur : quatre concerts permettront d’entendre différentes facettes de la clarinette, jouée par des jeunes musiciens comme par Michel Portal, qui vient de fêter ses 80 ans.

Le clarinettiste n’a pas oublié « la chambre de barbe-bleue », cette pièce fermée à clef où, dans sa famille, on rangeait les instruments de musique. « Un jour j’ai réussi à entrer. J’ai essayé tous les instruments. J’ai choisi la clarinette pour son côté baroudeur : on peut jouer en marchant comme lors des fêtes populaires, explique ce natif de Bayonne. On peut même jouer quand il pleut ! Et puis j’avais la paresse d’apprendre le violon ou le piano. Je me suis attachée à la clarinette. Je ne peux plus l’abandonner. » A Bordeaux, Michel Portal retrouvera deux compères jazzmen : le pianiste Bojan Z et l’accordéoniste Vincent Peirani (samedi 27 février).

Son agenda bien chargé ne lui permettra pas d’entendre les autres concerts programmés : une soirée symphonique donnée par l’ONBA dans lequel, à coté de la « Rhapsodie pour clarinette » de Debussy, on entendra deux œuvres plus récentes : « Quotation of a dream » composée en 1991 par le japonais Toru Takemitsu (mort en 1996) et « Génération » composée par Jean-Louis Agobet en 2002. Cette dernière pièce fait appel à trois clarinettistes dont une clarinette contrebasse métal. « La fête de la clarinette c’est de lui faire jouer des choses différentes, résume Michel Portal. Arrêtons la guerre des styles ! Allez écouter des gens qui jouent différemment que moi, allez dans d’autres territoires, j’adore cela. Je suis pour l’ouverture. »

Festival C(h)oeur d’Orchestres : La Clarinette.
Du 25 au 28 février
– 25 février, 20h, concert symphonique de l’ONBA et des étudiants du PESMD
– 27 février, 14 h, grand concert chœur d’orchestre (gratuit)
– 27 février, 20h, Michel Portal, Bojan Z et Vincent Peirani.
– 28 février, 10h30 : grand ensemble de clarinettes (gratuit)
à l’auditorium de Bordeaux. 8 à 40 €. 05 56 00 85 95.

article paru dans Sud Ouest Dimanche du 21 février 2016.

Leave a comment