La POP: les Cris de Paris à la manœuvre

INTERVIEW – Geoffroy Jourdain et Olivier Michel, directeur musical et administrateur de l’ensemble Les Cris de Paris, ont pris la barre de La POP ancienne La Péniche Opéra. Cette drôle de salle de concert amarrée quai de Loire à Paris abritait depuis plus de trente ans une compagnie de théâtre lyrique. Elle s’ouvrira à des chorégraphes, metteurs-en-scène, conteurs, etc. Rencontre avec les deux nouveaux capitaines.

La Péniche est un espace très particulier…
Olivier Michel : Elle ne dispose que de 90 places et pas de scène à proprement parler. Les représentations de La Péniche Opéra sont donc des petits formats : spectacles avec une poignée de chanteurs, conférences illustrées, lectures musicales, etc. Mais La Peniche Opéra est également capable de produire des spectacles grand format (qui ne « rentreraient » pas dans la péniche !) pour le réseau des scènes nationales, des théâtres en région.

Quelle est l’essence de votre projet pour La POP ?
Geoffroy Jourdain : L’idée principale est de faire dialoguer les disciplines – danse, chant, vidéo, etc. – autour de spectacles musicaux. Déjà, Mireille Laroche, fondatrice de la Péniche Opéra, concevait ce lieu comme un laboratoire où les artistes ont le temps de chercher ensemble. Nous pouvons proposer un thème, un sujet, un livre, et de jeunes compagnies, des chorégraphes, des metteurs en scène, s’en emparent avec leur travail, leurs influences. Par exemple le spectacle « Sit Ozfärs Wysr » qui revisite le film « Le Magicien d’Oz » à l’heure du réchauffement climatique. Notre maître mot sera : écriture collective !

12688135_1066317863424332_4078070476884758694_n
Sit Ozfärs Wysr

Quelle place aura l’ensemble Les Cris de Paris au sein de La POP?
Olivier Michel : les deux entités doivent vivre leur vie mais aussi se nourrir l’une l’autre. Nous voulons partager le réseau professionnel des Cris de Paris avec les jeunes compagnies travaillant à la Péniche. Nous pouvons les aider dans la production, la diffusion et la promotion en s’appuyant sur nos réseaux sociaux. Nous voulons leur ouvrir des portes. La Péniche Opéra aura ainsi son « coup de cœur », un label de qualité.

Geoffroy Jourdain : … Nous ferons même du coaching vocal si besoin ! Les Cris de Paris a de plus en plus envie d’échanger avec d’autres artistes, d’autres univers que les siens. Nous pouvons en retour apporter l’expérience, la réputation, la crédibilité des Cris de Paris. Quand à la scène, nous donnons les 3, 4 et 5 avril notre spectacle « T♥I » ( Se prononce « técœuri ») sur l’histoire de Tristan et Yseult.

Leave a comment