• Home  /
  • Evenements   /
  • Festival de Saintes 2016 : les temps forts !
Festival de Saintes 2016 : les temps forts ! Visuel-festival-2016-BD-400×591 Full view

Festival de Saintes 2016 : les temps forts !

FESTIVAL – L’édition 2016 du Festival de Saintes s’annonce du 8 au 16 juillet. Voici les temps forts de la programmation.

Une ouverture festive
L’édition 2016 s’ouvre le 8 juillet à 21h avec « Le Roi Arthur » d’Henry Purcell. Ce petit opéra racontant l’épopée des chevaliers de la table-ronde est un bijou, un condensé d’énergie, de sensualité et d’humour. Il n’y manque rien : un air de bravoure, un duo d’amour et une chanson à boire ! Les interprètes sont les Vox Luminis, ensemble baroque révélé par le Festival de Saintes. Jeunes, brillants et enthousiastes, ils ont toutes les qualités. Ils ont déjà donné ce Rois Arthur au festival d’Utrecht : lire notre compte-rendu.

Des moments de recueillement
Cantate, messes, Vêpres : les musiques écrites pour accompagner la prière sont des ingrédients essentiels du festival saintais. De l’époque Renaissance, de style baroque ou contemporain : il y en a pour tous les gouts. « Samedi soir (9 juillet à 22h), le pianiste américain Ivan Ilić jouera des pièces Satie, Debussy, Cage et Scriabine, des musiques planantes !, promet le directeur artistique du Festival, Stephan Maciejewski. Il faut se laisser porter par leur spiritualité. Tout comme le concert du mercredi soir (13 à 22h) le « Via Crucis de Lizst », une œuvre acétique, dont le Collegium Vocal Gent saura révéler la beauté. »

Partir à la découverte
Depuis sa création, le Festival de Saintes s’attache à proposer une programmation originale. Plusieurs concerts de l’édition 2016 proposent d’ouvrir ses oreilles et sa culture musicale. « Il y a plein de musiques à découvrir chez les successeurs et les contemporains de Bach, explique Stephan Maciejewski, comme Pachelbel (le 12 à 13h) et Buxtehude. Il faut entendre les cantates de ce dernier : elles annoncent les cantates de Bach. Et l’ensemble Les Cyclopes ont la ferveur et l’humilité nécessaire pour bien interpréter cette musique (le 16 à 13h). » Côté instrument bizarre, ne manquez pas le cymbalum : « sa sonorité est juste magique, sa musique incroyablement belle, témoigne le directeur artistique. Nous avons fait venir un cymbalum il y a huit ans : la salle était plein et tout le monde voulait voir ce drôle d’instrument. » (Le 15 à 11h)

Comprendre, apprendre, rencontrer
C’est une tradition du Festival de Saintes : les spectateurs peuvent assister gratuitement aux répétitions, un moment rare, studieux et décontracté. Le planning est affiché à l’Abboutique et devant les salles. Entrée libre également pour les conférences vivantes de la musicologue Hélène Decis-Lartigau. Un peu avant les concerts, elle fait le point en 45 minutes sur les secrets de fabrication de Bach, Monteverdi, Liszt, Purcell. Après et avant les concerts, dans le bar éphémère sous une grande toile dans la cour de l’Abbaye, spectateurs et artistes échangent en toute simplicité. Un bal trad’ est organisé le 14 juillet et aussi des concerts jazz. L’ambiance du Festival de Saintes doit beaucoup à ces moments de partage.

Infos pratiques !
Festival de Saintes, du 8 au 16 juillet à Saintes et dans la région.
De 15 à 55 € le concert. Tarif à 8 € pour les étudiants, bénéficiaires des minimas sociaux et demandeurs d’emploi. Formules d’abonnement « 3 à 9 concerts » et « 10 concerts et plus ». Pass intégral à 660 € pour 35 concerts. Possibilité d’acheter des places à la dernière minute, notamment les places « chœur » à moindre visibilité et tarif réduit. Réservations sur place à l’Abboutique, au 05 46 97 48 48 et www.festivaldesaintes.org

Leave a comment