Les Cris de Paris commémorent Verdun 81c900b73103dc5793620ef6e2bdab5e Full view

Les Cris de Paris commémorent Verdun

CONCERT – L’ensemble Les Cris de Paris donnent le 17 juin à Verdun la première mondiale de « Cris », oratorio de Thierry Escaich commémorant la grande bataille de 1916.

La bataille de Verdun, qui dura de février à décembre 1916, est l’une des plus longues et des plus dévastatrices de la Première Guerre mondiale. Pour commémorer le centenaire de « la mère des bataille », une œuvre musicale a été commandée au compositeur Thierry Escaich.

« Cris » est un oratorio pour récitant, chœur, accordéon, percussions et huit violoncelles. Le compositeur français a utilisé des extraits du roman « Cris » de Laurent Gaudé paru en 2005. « Cris » raconte les destins croisés de sept « poilus » dans l’enfer des tranchés. « Commémorer une bataille n’est pas forcément une chose aisée à faire musicalement, reconnaît Thierry Escaich, mais la richesse poétique et la diversité de ces paroles de soldats réinventées que nous offre Laurent Gaudé, sont un formidable atout pour aborder un tel sujet. »

« M’appuyant sur la diversité des climats poétiques de l’œuvre passant de l’effroi à l’humour grinçant ou au rêve même, explique le compositeur, mon but est de recréer un parcours à travers ce texte, inventer une forme musicale qui lierait ces différentes atmosphères dans un dialogue, un enchevêtrement même, entre voix parlée et voix chantée. J’ai donc proposé qu’un récitant dialogue avec un chœur de chambre, mêlant le texte original à ses transformations plus symboliques. »

« Cris » sera donné les 17, 18 et 19 juin 2016, à Verdun et à Montiers sur Saulx, dans le cadre des commémorations du centenaire de la bataille de Verdun. Le chef Geoffroy Jourdain dirige son chœur Les Cris de Paris, l’ensemble de violoncelles Nomos et le trio KDM, composé des deux percussionnistes Gilles Durot et Victor Hanna et de l’accordéoniste Anthony Millet , un groupe qui est à l’origine du projet. Le texte de Laurent Gaudé sera lu par le comédien Didier Sandre.

Plus d’infos : http://lescrisdeparis.tumblr.com

Leave a comment