Compte-rendu du dernier concert de Sagittarius sagittarius-2016 Full view

Compte-rendu du dernier concert de Sagittarius

COMPTE-RENDU – L‘ensemble Sagittarius et son chef Michel Laplénie donnait jeudi soir à l’auditorium de Bordeaux son tout dernier concert.

Jusqu’à son dernier concert, l’ensemble Sagittarius aura rendu hommage à son compositeur fétiche, Heinrich Schütz (1585-1672) surnommé le Sagittaire. Pour acter une mort, Michel Laplénie, fondateur de Sagittarius, avait choisi de chanter une naissance : « L’histoire de la nativité » (« Historia der Geburt Jesu Christi ») de Schütz. Comme la naissance du Christ, le roi qui naît dans une étable, le concert d’hier ne faisait pas dans le clinquant ni dans le démonstratif. Un moment simple où les pionniers de l’ensemble (la soprano Sophie Pattey et l’alto Pierre Sciama) passaient le relais à une jeune garde : la soprano Cécile Lohmuller et le ténor Sebastian Monti qui ont montré de belles qualités musicales.

Le message de Laplénie est là : ce qui est né doit mourir pour que naissent d’autres choses. C’est le cycle de la vie. L’interprétation musicale n’y échappe pas. Michel Laplénie a transmis son amour pour la langue allemande comme en témoigne la très claire interprétation de Richard Resch, qui chantait l’Evangéliste racontant cette nativité.

Comme les bergers et les rois mages, la famille du baroque était venue : Gilles Cantagrel, le grand musicologue soutien de l’ensemble, Benjamin François, l’ancien élève devenu expert en musique sacrée (producteur à France Musique, il y présentera la rediffusion du concert ce dimanche 25 décembre, jour de Noël, de 7h à 9h dans l’émission Sacrées Musiques), Marc Minkowski, un frère « baroqueux » aujourd’hui directeur de l’opéra de Bordeaux, et la jeune génération de musiciens comme l’ensemble Les Surprises. Michel Laplénie a conclu ce concert d’un simple « Joyeux Noël ». On a envie de lui répondre un simple : Auf Wiedersehen.
couv-laplenie-site_0A lire : « Michel Laplénie, un enfant du baroque ».
Des arts florissants à Sagittarius », entretiens avec Julien Rousset.
Préface de Raphaël Pichon.
(éditions Le Festin »). 13 €.

hortus135_facingA Ecouter : « Schütz, Musikalische Exequien »
Le disque des 30 ans consacré à Heinrich Schütz (1585-1672)
> Schütz : Musikalische Exequien, Kleine Geistliche Konzerte, Geistliche Chormusik, Dialogus,
Par Sagittarius, direction Michel Laplénie
Editions Hortus (ref. Hortus 135 – septembre 2016)

Leave a comment