La Messe de Méhul est –telle une blague ? Capture d’écran 2017-02-27 à 10.23.07 Full view

La Messe de Méhul est –telle une blague ?

PETITE HISTOIRE – On nous aurait menti ? Voilà deux siècles que la messe dite du « Sacre de Napoléon » est attribuée à Étienne-Nicolas Méhul (1817- 2017). Pourtant, non seulement cette Messe n’a pas été jouée lors du couronnement de décembre 1804 mais on doute de sa paternité.

Méhul est en effet plutôt un compositeur d’opéra, de ballet, de symphonie mais pas vraiment de musique sacrée. L’orchestre Les Siècles et son chef François-Xavier Roth se sont associés à des musicologues du Palazzetto Bru Zane, Centre de recherche sur la musique française, pour jouer cette œuvre durant la saison 16/17 et permettre de faire resurgir des documents inédits.

A travers toute l’Europe, et même jusqu’à New-York, des chercheurs ont mis en commun leur savoirs pour conclurent à une nouvelle piste : la Messe de Méhul serait en fait l’œuvre de l’Autrichien Franz Xaver Kleinheinz (1765-1832). A moins que tout cela ne soit une fausse piste, une vaste plaisanterie comme les compositeurs de l’époque, Berlioz et aussi Méhul en avaient l’habitude… Un « blague » qu’on ressort à chaque célébration liée à Napoléon !

Concert Beethoven/Méhul le 10 mars à Nimes et le 11 mars au Château de Versailles.

Leave a comment