• Home  /
  • Evenements   /
  • Le Gstaad Menuhin Festival & Academy jusqu’au 2 septembre

Le Gstaad Menuhin Festival & Academy jusqu’au 2 septembre

PUBLI-COMMUNIQUE – Le Gstaad Menuhin Festival & Academy se déroule dans la station suisse jusqu’au 2 septembre. Focus sur le concert de Evgeny Kissin avec l’Orchestra dell’Academia della Santa Cecilia Roma dirigé par Sir Antonio Pappano le 26 août 2017. Et présentation du festival avec son directeur Christoph Müller.

Quel est le thème de l’édition 2017 du Gstaad Menuhin Festival & Academy ?
Christoph Müller : « Pomp in music », la pompe dans la musique. La pompe peut être expression artistique, signe de beauté, de richesse, mais aussi de débauche, de grandiloquence et de pouvoir. Avec un tel thème, la programmation traverse les époques, depuis Le Messie de Haendel (samedi 15 juillet) à Aida avec le ténor Roberto Alagna et la soprano Kristin Lewis (samedi 2 septembre). Nous irons même jusqu’à Liszt et ses transcriptions de musiques de Wagner, Mozart et Schubert lors du concert du pianiste Dejan Lazić qui a choisi de défendre ce répertoire passionnant (mercredi 19 juillet).

La jeune violoniste Vilde Frang sera en résidence. Présentez-la nous.
C.M.: Elle connaît bien le festival pour y être venue il y a dix ans dans notre petite série du samedi « Les matinées des jeunes étoiles ». Les artistes de ces concerts sont de jeunes lauréats de concours internationaux qui font leurs premiers pas à Gstaad. Nous avions reçu par exemple Sol Gabetta, Patricia Kopatchinskaia ou encore Khatia Buniatishvili qui sont devenues des stars. Sol Gabetta vient donner son programme avec Cecilia Bartoli (jeudi 31 août). Khatia Buniatishvili revient cette année pour la clôture (le samedi 2 septembre). Lors de ces petits concerts, nous pouvons voir comment l’artiste interagit avec le public. Avec Vilde Frang ce fut très impressionnant. Elle avait déjà une aura, une personnalité très forte. Cette année, elle aura l’occasion de jouer en duo (le jeudi 13 juillet en concert d’ouverture), avec un orchestre (vendredi 21 juillet), en musique de chambre avec Sol Gabetta et Nicholas Angelich (jeudi 20 juillet), et de toucher ainsi à tous les styles.

Pouvez vous décrire ses qualités musicales ?
C.M.: Le premier concert que j’ai entendu avec elle était consacré à la musique romantique. Elle jouait La sonate de Franck entre autres. Plus tard elle s’est intéressée à la musique de l’époque classique et son disque Mozart m’a beaucoup impressionné. Je crois que c’est le style qui lui convient le mieux. Elle réussit à jouer avec légèreté, beaucoup d’énergie et de passion : c’est une combinaison très rare je trouve.

Quel serait votre coup de cœur de cette édition ?
C.M.: C’est difficile car il y a beaucoup de grandes stars ! Si je devais en choisir un seul, ce serait le concert de Piotr Anderszewski dans Mozart (le dimanche 6 août). Dans ce répertoire, c’est le meilleur… pour moi en tout cas !

Infos Pratiques : Du 13 juillet au 2 septembre 2017, à Gstaad en Suisse. www.gstaadmenuhinfestival.ch

Focus / Concert
Pour son second concert à Gstaad à la tête de l’Orchestre de l’Académie Sainte-Cécile de Rome (une institution créée par le Pape en 1585), Sir Antonio Pappano revisite l’histoire de la prestigieuse formation italienne. Dirigée dès sa création en 1908 par les plus grands musiciens de son temps (Mahler, Debussy, Strauss, Stravinski…), c’est elle en effet qui a donné les premières auditions mondiales des «Fontane» et des «Pini di Roma» d’Ottorino Respighi, en 1917 et 1924. En première partie de soirée, elle a rendez-vous avec un «extraterrestre» du piano: Evgeny Kissin. Pur produit de l’Académie Gnessine de Moscou, il a commencé l’étude de l’instrument à l’âge de… 2 ans! Et il n’a depuis jamais quitté le clavier. Peut-être vous souvenez-vous de son premier passage à Gstaad alors qu’il n’était encore qu’adolescent? Un événement, assurément.

Voir plus d’informations sur le concert

Leave a comment