Premier disque du Quatuor Les Dissonances 1506506442_dissonances Full view

Premier disque du Quatuor Les Dissonances

CD – Issu du collectif Les Dissonances fondé par David Grimal, le Quatuor Les Dissonances publie son premier CD avec une poignante « Jeune fille et la mort » de Schubert et les « Lettres intimes » de Janáček.

Le Quatuor Les Dissonances est une formation musicale issue du collectif Les Dissonances fondé par David Grimal il y a une dizaine d’années. Il est composé de David Grimal et Hans Peter Hofmann aux violons, de David Gaillard à l’alto et de Xavier Phillips au violoncelle. Avec le même esprit de liberté et d’exigence que Les Dissonances, son Quatuor publie son premier enregistrement sous le label Dissonances Records. Le Quatuor a choisi de rassembler deux compositeurs de l’intime : Schubert et Janáček. Schubert compose son quatuor n°14 à l’âge de 26 ans alors qu’il sent sa mort arriver. Il reprend la mélodie qu’il a composée jadis sur le poème de Mathias Claudius « La jeune fille et la mort » et signe le plus poignant des quatuors à cordes. Leos Janáček compose lui aussi son quatuor n°2 à la fin de sa vie… à 74 ans. Nommé « Lettres intimes », cette composition évoque son amour impossible pour sa muse Kamila Stösslová, une femme mariée. « Schubert et Janáček sont frères, cela ne fait pas de doute, commente David Grimal à propos de ce disque. Tous deux étaient musique, tout simplement, éperdument. »

Pourquoi j’aime ? En prenant quatre beaux solistes (dont lui !) pour jouer ces quatuors, David Grimal fait le choix de la liberté. Les individualités s’expriment et s’autorisent une approche franche de ces oeuvres maintes fois enregistrées. Il a une rugosité dans leur approche, une absence de « crème fouettér » que j’apprécie beaucoup et qui est très juste pour ce répertoire de la confidence, parfois douloureuse.


Un partie de ce texte a été écrit pour Mécénat Musical Société Générale, mécène des Dissonances.

Leave a comment