1905, une belle année pour le piano JB01295cJean-Baptiste-Millot-800×532 Full view

1905, une belle année pour le piano

CD – Avec son disque « 1905 Impressions » (Paraty), la pianiste Fanny Azzuro réunit trois chefs-d’œuvre composés en 1905 : « Miroirs » de Ravel, « Images » de Debussy, et « Ibéria » de Albéniz. Une belle association qui compose la photo d’un tournant du siècle, pour le piano aussi.

« 1905 Impressions » est un disque qui nous plonge dans le siècle d’avant, celui des hommes en redingote, une canne à la main, celui des femmes très corsetées, une soi-disant « belle époque »… comparée à la décennie suivante, celle de la Première Guerre mondiale. La Russie de 1905 connait les premiers feux de la Révolution russe de 1917. L’Europe construit des alliances pendant que les États-Unis mettent un pied politique en Amérique du Sud. En 1905, on imagine créer un État juif en Afrique…

N’anticipons pas : pour la musique classique, 1905 est une très belle année, comme le souligne la pianiste Fanny Azzuro dans le programme de ce disque. Elle a réuni trois chefs-d’œuvre écrits cette année-là. Le premier cahier des « Images » de Claude Debussy (1905), les « Miroirs » de Maurice Ravel, composé entre 1904 et 1906, et « Ibéria » dont Isaac Albéniz débute l’écriture en 1905. Comme pour la politique, la musique vit une révolution stylistique. L’audace mélodique de Debussy, la rythmique d’Albéniz, le piano orchestral de Ravel engage le XXe siècle – notamment en France – dans la modernité.

Danny Azzuro a sélectionné dans ces trois cycles des pièces  qui mettent en valeur son énergie pétillante, qui a gagné en maîtrise depuis son disque précédent, consacré à la musique russe, nous avait déjà séduit. Sa proposition pour l' »Alborada del gracioso » de Ravel est vive et sans fioriture, loin du flou artistique dans lequel se perdent beaucoup de jeunes pianistes, au nom d’un pseudo « impressionnisme » de cette musique.

 

« Impressions 1905 », Fanny Azzuro, piano, Paraty, 2017
– Ravel, Miroirs (1904-1906) : Noctuelles, Oiseaux tristes, Une barque sur l’océan, Alborada del gracioso et la vallée des cloches.
– Debussy, Images I (1905) : Reflets dnas l’eau, hommage à Rameau et Mouvement.
– Albéniz, Iberia III (1905-1908) : El Albaicin, El polo, Lavapiès.

Retrouvez Fanny Azzuro en concert: http://fannyazzuro.com/fr/concerts

Leave a comment