• Home  /
  • Evenements   / A Paris   /
  • David Bismuth et Geneviève Laurenceau : promenade dans Paris 1900
David Bismuth et Geneviève Laurenceau : promenade dans Paris 1900 IMG_0838 Full view

David Bismuth et Geneviève Laurenceau : promenade dans Paris 1900

CD et CONCERT – Le pianiste et la violoniste signent leur premier disque en duo autour du répertoire français de La Belle Époque. Ils seront le vendredi 1er décembre en Concert au Bal Blomet à Paris.

Depuis plusieurs années ils jouent ensemble, construisant un duo de plus en plus uni et une approche plus intime de la musique. David Bismuth est l’un des pianistes les plus intrigants de la scene française : excellent musicien, il offre avec parcimonie des disques solo finement réfléchis qui témoignent de son toucher sensible et de sa capacité à se lier profondément avec l’auditeur. Il est souvent un partenaire de choix pour la musique de chambre. Geneviève Laurenceau a quitté son prestigieux poste de violon supersoliste à l’Orchestre National de Toulouse pour se consacrer à des projets originaux comme ses spectacles avec les Chanteurs d’oiseaux. Son caractère passionné s’exprime dans un violon suave et vif.

Leur duo signe leur premier disque intitulé « Paris 1900 » (Naïve). « C’est d’abord une rencontre à deux puis une rencontre avec une partition », explique la violoniste. Les partitions de cet enregistrement sont trois sonates pour violon et piano de Gabriel Fauré (sonate numéro 1 en la majeur opus 13), Gabriel Pierné (sonate en ré mineur opus 36) et Camille Saint-Saëns (sonate numéro 1 en ré mineur opus 75). Trois partitions exigeantes techniquement (ah le finale de la sonate de Saint-Saëns !) que les deux musiciens proposent avec fluidité et maitrise. Ce répertoire « parisien » du début du XXe siècle est tout ce qu’on aime : poésie et délicatesse, élégance et timidité. De part leur caractères et leurs sonorités respectives, David Bismuth et Geneviève Laurenceau délivrent tout au long de ce disque cette énergie proustienne, à la fois nostalgique et pétillante, qui rend ce répertoire si attachant.

Belle coïncidence : leur concert du 1er décembre à Paris se fera dans la salle du Bal Blomet, dont l’histoire est liée à cette époque. Rendez-vous au 37 ru Blomet, 75015 Paris à 20h30.

Leave a comment