« Bach en 7 paroles » : l’ensemble Pygmalion dans les profondeurs Pygmalion crédit Pierre-Gabriel Pichon Full view

« Bach en 7 paroles » : l’ensemble Pygmalion dans les profondeurs

CONCERTS – Toute cette année 2018, l’ensemble Pygmalion, font entendre des cantates de Johann-Sebastian Bach. Dans ce Cycle intitulé « Bach en 7 paroles », les spécialistes de la musique baroque explorent ce répertoire vaste et exigeant.

L’ensemble en résidence à l’Opéra de Bordeaux présente lundi dans la cette ville le cinquième volet avec trois cantates de Bach parmi les plus célèbres autour du thème des profondeurs et de la sagesse. La première – identifiée sous le numéro BWV131 – met en musique le psaume 130 dit « Des profondeurs ». Le pénitent y chante « Des profondeurs, je crie vers toi Seigneur ». Elle pose un climat d’intimité et de méditation, toute comme la Cantate BWV106 dite « Actus Tragicus » également au programme. Le chœur et l’orchestre Pygmalion complète le programme de partitions de Dietrich Buxtehude, Franz Tunder, et Nicolas Bruhns, qui ont précédés Bach dans l’art des cantates.

Le concert est donné le lendemain à la Philharmonie de Paris. Le cycle a été capté et est visible ici.

Lundi 5 février, auditorium de Bordeaux. 8 à 50 euros. 05 56 00 85 95. Mardi 6 février, Philharmonie de Paris.

Programme :
Nicolaus Bruhns – De Profundis clamavi
Johann Sebastian Bach – Cantate BWV 131 « Aus der Tiefe rufe ich, Herr, zu dir »
Franz Tunder – Ach Herr, laß deine lieben Engelein
Johann Sebastian Bach – Cantate BWV 106 « Gottes Zeit ist doe allerbeste Zeit »
Dietrich Buxtehude – Klag-Lied, BuxWV 76

Interprètes :
Pygmalion
Raphaël Pichon, direction
Maïlys de Villoutreys, soprano
William Shelton, alto
Reinoud Van Mechelen, ténor
Thomas Bauer, basse

Leave a comment