Red dingue d’Emmanuel Ceysson Emmanuel Ceysson Full view

Red dingue d’Emmanuel Ceysson

COMPTE-RENDU et CD – Star mondiale parmi les harpistes, Emmanuel Ceysson s’associe avec le quatuor Voce pour de très beaux concerts et album. De quoi tomber red dingue.

Mercredi 4 avril, 20H30, une salle Gaveau comble a vu rouge: harpe rouge sur scène, lumière unicolore, concert de sortie de CD s’intitulant «Ballad in Red», … seul Emmanuel Ceysson ne s’était pas maquillé de rouge. Et pourtant, s’il se laissait quelques secondes à fermer les yeux, le spectateur pouvait imaginer sans peine le contact des lèvres du soliste sur sa peau. Et il n’en serait pas sorti sans quelques marques! Car, a contrario de l’image de douceur que peut dégager cet instrument, la harpe de Ceysson est dynamique, contrastée, presque percussive ; elle remplit la salle de plus de 1000 places sans peine.

Actuellement Principal Harp au METropolitan de New York et soliste pendant 7 ans à l’Opéra National de Paris, Emmanuel Ceysson met aussi en avant l’aspect harmonique de son bel instrument. Par le répertoire tout d’abord. Composé d’œuvres françaises du XXe siècle et musicalement hétérogènes, il peut être perçu sous un angle fantasmagorique, tel le conte fantastique d’André Caplet, inspiré d’une œuvre d’Edgar Allan Poe, Le masque de la Mort Rouge. Harmonique est également son association avec le talentueux quatuor Voce, très à l’aise avec la musique contemporaine. Formation peu courante – il est plus commun d’entendre un trio ou un quintette avec une harpe, elle mérite d’être plus explorée. En témoigne la sonate de Paul Hindemith, pour laquelle le cœur de nombreux spectateur(ices) n’est pas prêt d’arrêter de battre. Enfin, l’hommage de Ceysson à la grande harpiste, pédagogue et compositrice Henriette Renié ajoute une pointe de romantisme à ce programme.

Emmanuel Ceysson est bien une personnalité phare de la musique classique, que l’on a plaisir à suivre. Et si le fil rouge de ce compte-rendu était particulièrement carné – même son auteur a rosi en écrivant ces lignes, il est bien une expression qui ne sied guerre à Emmanuel Ceysson: celle de lanterne rouge.

Mercredi 4 février 2018, à la salle Gaveau, Paris.
Ballad in Red sort le vendredi 20 avril 2018 chez le label Aparté.

Retrouvez Emmanuel Ceysson en concert au temple de Vaux-sur-Mer (17) le jeudi 14 juin 2018 ou à l’Eglise Saint-Savinien de Melle (79) avec le quatuor Voce le samedi 16 juin 2018.

Leave a comment