• Home  /
  • A la Une   /
  • La Roque d’Anthéron 2018 : 5 jeunes pianistes à découvrir
La Roque d’Anthéron 2018 : 5 jeunes pianistes à découvrir fip18-caroussel-680×333 Full view

La Roque d’Anthéron 2018 : 5 jeunes pianistes à découvrir

PARTENARIAT – Le festival international de piano de La Roque d’Anthéron programme chaque été en Provence une liste extraordinaire de pianistes. Pianistes de légende, pianistes incontournables, pianistes innovants et aussi des pianistes émergents. Aller écouter un ou une jeune pianiste est un bon moyen de découvrir ce fameux festival, d’autant que ces concerts sont à petits prix (autour de 20 euros). Classique mais pas has been s’est associé au festival de La Roque d’Anthéron pour vous présenter cinq jeunes pianistes qui seront à l’affiche du 20 juillet au 18 août.

En juillet : les clavecinistes
Incroyable mais vrai : ils ont 20 ans, ont été baignés de techno et de rap et ils ont dédié leur vie … au clavecin ! Quand les « millénium » s’attaque à l’ancêtre du piano, ils ne s’endorment pas, bien au contraire. Virtuosité, inventivité, énergie, ils ont une manière étonnante de faire vivre l’instrument roi de l’époque baroque. En juillet, à 18h30, à l’Abbaye de Silvacane, un très bel édifice tout près de la Roque d’Anthéron, les jeunes clavecinistes se succèdent.

Justin Taylor, le 1er août
Les lecteurs de ce blog ont déjà fait la connaissance de Justin Taylor (lire son portrait ici). A 25 ans, ce claveciniste n’en finit pas d’éblouir le public et les connaisseurs. Chacun de ses disques est une bouffée d’air frais. « Je suis un très grand défenseur des nuances au clavecin !, clamait-il en défendant son instrument face au piano. Au clavecin les cordes sont pincées par un bec en tige de plume actionné par la touche… Tout se joue dans le petit laps de temps de ce pincement. Ce moment particulier, cette sensation très subtile : voilà ce qui me plait. Le clavecin est l’instrument de l’intimité et de l’extrême sensibilité ». A l’Abbaye de Silvacane, il dédie son récital à Bach et Couperin, une association judicieuse car les « Toccata et fugue » de Bach qu’il a choisies sont comme les petites pièces de Couperin : elles ont ce pouvoir de créer des images dans nos esprits, des images, des petits films qui s’inventent au grés de la musique !

Yoann Moulin, le 26 juillet
Si vous ne connaissez pas Yoann Moulin, vous l’avez déjà entendu, sans le savoir. Il est souvent le claveciniste accompagnant des ensembles tels que Les Arts Florissants, Le Concerts Spirituel, La Tempête, Capriccio Stravagante. Il a participé à plusieurs enregistrements et notamment à celui de l’album “The Tempest” – autour de la pièce de Shakespeare – avec l’ensemble du même nom, qui avait enchanté la rédaction de Classique mais pas has been. .

 

Une journée spéciale autour de Rena Shereshevskaya
Pianiste russe et professeur de renommée internationale, Rena Shereshevskaya a formé en France de très nombreux musiciens dont Rémi Geniet (2ème Prix du Concours Reine
Élisabeth de Belgique), Lucas Debargue (4ème Prix du Concours Tchaïkovsky), Dmitry Sin (1er Prix du Concours Adilia Alieva) et Maroussia Gentet (1er Prix du Concours d’Orléans). Le 7 août au festival de La Roque d’Anthéron, la grande professeur donnera une « classe de maître » publique et gratuite et ses élèves se succèderont pour lui rendre hommage…

Maroussia Gentet, le 7 août au Centre sportif et culturel
Née en 1992, Maroussia Gentet intègre à 13 ans le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Elle se perfectionne ensuite auprès de Rena Shereshevskaya à l’École Normale de Musique à Paris, qui lui décerne en 2015, à l’unanimité, le Diplôme Supérieur de Concertiste. D’emblée, la jeune pianiste se démarque. Il n’y a qu’à regarder le choix des compositeurs qu’elle jouera lors de son récital : Roussel, Albéniz et Dutilleux… de la musique chantante du XXe siècle.

 

En aout, les pianistes
Le talent d’un pianiste se repère très tôt. Ne soyez pas surpris de lire la date de naissance des artistes programmés aux concerts de 18h au Château de Florans. La scène éphémère du Château est LA scène mythique du festival. Pour ces jeunes pianistes, jouer sur cette scène est un peu impressionnant, c’est pour eux une joie mais aussi un beau défi… des sentiments forts qui donnent de beaux concerts !

Philippe Hattat le 3 août
Né en 1993, Philippe Hattat est une force de la nature. Il a intégré en 2011 le CNSMD de Paris dans les classes de piano et d’accompagnement de Jean-François Heisser. Le maître et l’élève ont en commun cette force tranquille, qui leur permet d’offrir un jeu profond et terrien. Rachmaninov et Beethoven sont au programme du récital de Philippe Hattat à La Roque d’Anthéron. Faites-moi confiance, ca promet !

 

Sélim Mazari le 10 août 2018
Peut-être vous souvenez-vous de ce jeune pianiste qui est apparu aux Victoires de la Musique classique en 2018. Pour permettre au public de voter, une vidéo a été enregistrée dans laquelle il jouait une sonate de Scarlatti. Sobriété, implication, délicatesse : le jeu de Selim Mazari est impressionnant. Pour le festival de La Roque d’Anthéron, il reprend ce répertoire et jouera quatre sonates de Scarlatti, une sonate de Beethoven (pour montrer l’intensité de son jeu) et des pièces de Chopin (pour la sensibilité et la dextérité). Jugez plutôt :

 

 

Leave a comment