L’accordéon : musette ou classique ? félicien-Brut Full view

L’accordéon : musette ou classique ?

FESTIVAL – On les a cru irréconciliables ! Les accordéonistes « musette » et leurs collègues « classique » vont enfin partager un même festival, du 3 au 5 aout à Vichy.

« Les classiques jugent le bal musette ringard et nationaliste tandis que les accordéonistes du musette trouvent les professeurs de conservatoire méprisants ! », résume Félicien Brut. Ce brillant accordéoniste a décidé de les réconcilier. Né en Auvergne, il est devenu le roi du bal musette avant de chercher à pousser les limites de son instrument. Adieu « Sous le ciel de Paris » pour les « préludes de Bach » et le conservatoire… Pour ne pas choisir entre ces deux amours, ce fils spirituel de Richard Galliano a inventé « Le Pari des bretelle », l’association de son accordéon, d’un contrebassiste (Edouard Macarez), et d’un quatuor à cordes (le Quatuor Hermès). Ces virtuoses mélangent « Vesoul » de Jacques Brel avec la musique de Prokofiev, Gerswhin et Piazzolla.

De l’autre côté, Laure Forestier et son orchestre défendent aussi une idée moderne du bal musette. Entourée de six musiciens, cette brillante instrumentiste fait danser et chanter les amoureux des guinguettes et de la nappe à carreaux. Un succès tel qu’elle a dû arrêter son boulot de… prof de musique ! Du 3 au 5 août ils sont programmés ensemble au « Festival Musette » de l’Opéra de Vichy.

Du 3 au 5 aout, Kiosque de la source à Vichy (entrée libre) et Opéra de Vichy (5 à 25 euros). 04 70 30 50 30.
Article paru dans Le Parisien du 30 juillet 2018.

 

Leave a comment