Gagnez des places pour L’esprit du piano à Bordeaux BanConcours-EspritPiano-V2 Full view

Gagnez des places pour L’esprit du piano à Bordeaux

JEU-CONCOURS – Le festival L’esprit du piano et Classique mais pas has been se sont associés pour vous faire gagner des places lors du festival qui se tient du 9 au 26 novembre à Bordeaux. Depuis 2010, le festival L’esprit du piano fait venir à Bordeaux de brillants interprètes du piano, maîtres ou jeunes talents, s’illustrant tant dans le piano classique que le jazz. L’édition 2018 programme notamment Bertrand Chamayou, Jean-Philippe Collard, Alexandre Kantorow, Francesco Tristano pour l’electro et côté jazz,  Abdullah Ibrahim. En participant à notre tirage au sort, vous pourrez assister aux concert de Bertrand Chamayou, de Francesco Tristano, du duo Loïc Lafontaine/Frédéric Ledroit et d’Alexandre Kantorow.

Vous avez été plus de 500 participants à ce concours qui est à présent terminé. Retrouvez toute les infos sur le festival en cliquant : L’esprit du piano

FRANCESCO TRISTANO // samedi 10 novembre à 20h, auditorium de l’Opéra
Cet pianiste inimitable se produit aussi bien dans les festivals classiques comme La Folle Journée de Nantes que dans des clubs les plus réputés de la planète ! Francesco Tristano est l’un des leaders du « New Classical », une nouvelle génération de musiciens qui mêlent classique et électro. Sur scène, il pose un ordinateur sur le bord de son piano à queue et mixe en direct des mélodies inspirées de Bach et Vivaldi avec des rythmes dignes des grands DJ comme Carl Craig, avec lequel Francesco Tristano a signé l’excellent projet « Versus » (lire notre article ici). L’Esprit du piano lui donne carte blanche pour une soirée qui s’annonce ébouriffante !

Lire notre portrait de Francesco Tristano ici.

 

BERTRAND CHAMAYOU // mercredi 14 novembre 2018 à 20h00, Auditorium de l’Opéra
Plus besoin de présenter celui que Classique mais pas has been considère comme le meilleur pianiste français ! Doté de moyens techniques exceptionnels, le Toulousain Bertrand Chamayou est un pianiste tout-terrain capable de chevaucher la musique contemporaine, de slalomer dans la musique virtuose, de voguer sur la musique romantique. Sa discographie est une série de réussites : un album Schubert, une intégrale Ravel et le tout dernier qui nous fait redécouvrir Camille Saint-Saëns. Son récital bordelais fera d’ailleurs la part belle à Saint-Saëns et Ravel mais aussi à Schumann dont il jouera le Carnaval, op.9. Le festival l’Esprit du piano fait revenir à Bordeaux Bertrand Chamayou, l’un des premiers artistes à inaugurer l’auditorium de Bordeaux… c’est lui qui en a choisi le piano !

 

ALEXANDRE KANTOROW // dimanche 18 novembre 2018 à 15h à  l’Auditorium de l’Opéra
Ce nouveau visage de la scène française pour le piano a déjà raflé plusieurs prix et de nombreux éloges. Alexandre Kantorow est « tombé dans la marmite quand il était petit », auprès d’un père violoniste, Jean-Jacques Kantorow. Pianiste professionnel à 16 ans, Alexandre s’est illustré dans de nombreuses salles prestigieuses et a offert plusieurs enregistrements remarqués dont le « A la russe » en 2017. Il a choisi pour Bordeaux un programme tout en virtuosité et en subtilité entre la « Sonate n°2 en la majeur », op.2 de Beethoven, une « fantaisie en fa mineur », op. 49 de Chopin et une transcription pour piano de « L’oiseau de feu » de Stravinsky.

 

 

LOIC LAFONTAINE ET FREDERIC LEDROIT // dimanche 18 novembre 2018 à 11h à  l’Auditorium de l’Opéra
L’Esprit du piano nous propose une aventure musicale : l’écoute d’un chef d’œuvre archi-connu et régulièrement joué, mais proposé ici sous une forme nouvelle. L’œuvre ? C’est le « Requiem » de Wolfgang Amadeus Mozart, une des partitions les plus poignantes du répertoire. Il es d’habitude proposé pour orchestre et chanteurs. Pour le festival de piano bordelais, ce fameux Requiem sera donné à deux claviers : un piano et un harmonium. Un duo de pianistes est mobilisé pour l’occasion : à l’orgue, Frédéric Ledroit, chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres et titulaire des grandes orgues de la cathédrale d’Angoulême et au piano Loïc Lafontaine qui signé cette transcription pour deux claviers du « Requiem ».

 

Leave a comment