• Home  /
  • A la Une   /
  • Gagnez des places pour les 10 ans du festival Notes d’automne !
Gagnez des places pour les 10 ans du festival Notes d’automne ! BanConcours-NotesdAutomne Full view

Gagnez des places pour les 10 ans du festival Notes d’automne !

JEU-CONCOURS – Il marie musique et littérature : le festival Notes d’automne au Perreux-sur-Marne fête ses dix ans du 19 au 25 novembre. Classique mais pas has been est partenaire du festival et vous fait gagner des places pour trois spectacles. Inscrivez-vous à notre tirage au sort et gagner des places pour écouter et voir l’ensemble Les Lunaisiens dans « La Flute enchantée », Ophélie Gaillard entre Bach et hip-hop et « Le bœuf sur le toit », spectacle avec Olivier Bellamy. Pour gagner, il suffit de choisir votre spectacle, d’inscrire votre mail et de cliquer sur « je participe ».

Le festival Notes d’Automne développe depuis dix ans un concept original, une manière de renouveler la forme du concert, imaginer toutes les déclinaisons possibles entre musique et lettres. La programmation de cette édition anniversaire est, toujours et encore, des plus éclectiques, avec une thématique « chocs et fusion ». Les arts s’entre-croisent et s’entremêlent : baroque et hip hop, opéra et chanson, cabaret et poésie.

Depuis dix ans, son directeur artistique le pianiste Pascal Amoyel initie des rencontres entre musiciens, comédiens et auteurs. Cette année, le grand baryton José Van Dam viendra chanter… Jacques Brel ou Carlos Gardel. Des artistes classiques dont Vanessa Wagner ou Ophélie Gaillard s’essaieront à la musique électronique, la soul ou la percussion africaine, des danseurs hip-hop au répertoire classique. La Flûte enchantée de Mozart s’entourera de musiciens itinérants et d’un acteur dans une version épurée, « West Side Story » se revisitera au concert, tandis que Beethoven quittera son buste sévère pour venir se confier à nous dans le tout nouveau spectacle de Pascal Amoyel.

Classique mais pas has been et Notes d’automne vous invite à l’un des trois spectacles suivant (2 places à gagner par spectacle) :

LA FLUTE ENCHANTÉE de MOZART
Mercredi 21 novembre, 20h30 – Grand théâtre du Centre Des Bords de Marne

Pas besoin de grand décor et de millier de costumes pour découvrir « La Flute enchantée ». Ce chef d’œuvre de Mozart est à la fois un conte pour enfant et pour adultes : les animaux domptés par la magie sont aussi captivants que la quête spirituelle du jeune Pamino. Le festival Notes d’automne propose une version courte de cet opéra réalisé avec seulement 8 chanteurs du groupe Les Lunaisiens et 14 musiciens de l’ensemble La Petite Symphonie. Cette version mise en espace est entrecoupée de textes en français qui rendent l’intrigue intelligible à tous et restituent au mieux la poésie et le mystère de ce chef d’œuvre.Un spectacle idéal pour découvrir en famille l’univers de l’opéra.

 

LES ANNÉES FOLLES, LE BŒUF SUR LE TOIT
Jeudi 22 novembre, 21H – Hôtel de Ville

Dans ce spectacle mêlant musique et littérature, deux pianos, un récitant font revivre l’ambiance de fête et de création du Boeuf sur le toit, un célèbre cabaret parisien des années 1920. Ces « années folles » vont se croiser les musiques de Saint-Saëns, Poulenc, Milhaud, Piazzolla, Debussy, Ravel et les texte de Cocteau, Gide, Colette, Radiguet… Les pianistes Marcela Roggeri et François Chaplin et le journaliste de radio Classique Olivier Bellamy (photo) nous font entendre la musique et la poésie de cette époque, nous raconte l’histoire du Bœuf sur le toit. D’où vient ce nom bizarre ? En 1917, le compositeur Darius Milhaud séjourne au Brésil. La musique qu’il entend laisse une empreinte profonde dans son œuvre, notamment dans son ballet « Le bœuf sur le toit » qui connaitra un immense succès. Cinq ans plus tard, ce nom est repris par un cabaret parisien qui deviendra mythique grâce à Cocteau, Ravel, Chaplin et Picasso qui s’y retrouvent régulièrement. Avec ce spectacle, nous plongeons dans le charme et l’insouciance de ces folles années !

 

EN FILIGRANE
Samedi 24 novembre, 21H – Grand Théâtre du Centre des Bords de Marne
La violoncelliste Ophélie Gaillard a fait des Suites pour violoncelle de Bach son œuvre de chevet, celle qu’elle joue parfois au milieu de la nuit ! Il faut la voir interpréter cette partition envoutante alors que danse autour d’elle, Ibrahim Sissoko, danseur hip hop. A l’unisson vibrent le corps du danseur et les cordes du violoncelle… Cette fusion improbable de musique classique et de danse Hip Hop autour de deux représentants emblématiques de leur art émerveille. Petit à petit, c’est le violoncelle lui-même qui danse, le danseur qui joue la partition. Les éléments se confondent pour former un univers où les rythmes reviennent à leur essence et ne constituent plus de limites culturelles.

 

 

Choisissez votre concert et tentez votre chance pour gagner des places. Il suffit d’inscrire votre mail ci-dessous et de cliquer sur « je participe » !

Leave a comment