Angers Nantes Opéra : Iolenta VS Aleko Vladimir Gromov est Aleko © Laurent_Guizard Full view

Angers Nantes Opéra : Iolenta VS Aleko

COMPTE-RENDU – Angers Nantes Opéra lançait sa saison la semaine dernière avec Iolenta et Aleko, deux œuvres courtes de deux compositeurs russes qui se répondent. Si le Iolenta de Tchaïkovski est régulièrement donnée, le concert fut l’occasion de découvrir une partition peu jouée : Aleko de Rachmaninov.

Pour débuter l’année, l’opéra Graslin proposait une version de concert de deux opéras russes : Iolenta de Piotr Ilitch Tchaïkovski et Aleko de Sergueï Rachmaninov. Les deux œuvres furent composées la même année, en 1892. Iolanta s’avère être le dernier opéra de Tchaïkovski alors qu’Aleko est le premier de Rachmaninov. Œuvre de jeunesse, Aleko est écrite pour son concours de fin d’études alors que le compositeur n’a que 19 ans. Salué par la critique, et notamment Tchaïkovski lui même (qui fait à cette époque la pluie et le beau temps de la musique russe), cet opéra d’une heure est porté par un propos plutôt transgressif : l’adultère se doit d’être vengé.

Le personnage d’Aleko est un mari trompé. Dans une communauté Tzigane pacifiste, l’ancien citadin aux cheveux gris s’aperçoit de l’adultère de sa femme, Zemfira, à qui il voue une passion qui lui a tout fait abandonner. La jeune femme s’éprend d’un de ses compagnons de route, et lorsque Aleko la surprend avec lui, il ne sait réprimer ses pulsions et tue les deux amants. Renié par sa famille adoptive, Aleko finit sa vie seul, tel qu’il l’avait commencé.

Chanté par Vladimir Gromov (photo), Aleko apporte un contrepoint dramatique et bienvenue à l’optimisme innocent de la pièce de Tchaïkovski. Iolanta est une aveugle de naissance qui retrouve la vue grâce à l’amour. A quelques mois de sa mort et après sa célébrée tragédie lyrique La dame de pique, le compositeur romantique s’entoure d’un peu d’espoir avec cette pièce très symbolique. Les deux œuvres, qui à elles-d’eux durent à peine deux-heures et demi, s’équilibrent ainsi l’une à l’autre grâce à leurs livrets aux antipodes. Angers Nantes Opéra proposait ces deux œuvres en version de concert, prenant le risque de faire perdre aux deux opéras leur puissance dramatique. Les chanteurs, venus du théâtre Bolchoï de Minsk, réussissent par moments à faire oublier ce manque, aidés par la chaleur que dégage le décor de l’opéra Graslin.

Mercredi 3 octobre, Théâtre Graslin, Nantes.

Orchestre Symphonique de Bretagne
Choeur d’Angers-Nantes Opéra
Choeur de chambre Mélisme(s)
Direction musicale Andreai Galanov

Coproduction Opéra National d’opéra et de ballet de Minsk,
Angers-Nantes Opéra, Opéra de Rennes

ALEKO
Zemfira : Anastasia Moskvina
Aleko : Vladimir Gromov
Un vieux gitan : Vladimir Petrov
Un jeune gitan : Aleksandre Gelakh
Une vieille femme : Natalia Akinina

IOLANTA
Iolanta : Iryna Kuchynskaya
Vaudémont : Victor Mendelev
Bertrand : Vladimir Petrov
René : Andrei Valentii
Alméric : Aleksandre Gelakh
Robert : Ilya Silchukou
Ibn-Hakia : Vladimir Gromov
Martha : Natallia Akinina
Brigitta : Hélène Lecourt
Laura : Viridiana Soto Ortiz

 

Leave a comment