• Home  /
  • A la Une   /
  • La Folle Journée 2019 annonce le programme de ses « Carnets de voyage »
La Folle Journée 2019 annonce le programme de ses « Carnets de voyage » Visuel FJN2019 Full view

La Folle Journée 2019 annonce le programme de ses « Carnets de voyage »


CONCERTS – La Folle journée 2019 de Nantes se tiendra du 30 janvier au 3 février à La Cité des Congrès et au Lieu unique. Après s’être intéressé à l’exil l’année dernière, le créateur du festival, René Martin, a choisi de s’occuper des compositeur qui sont partis pour le plaisir et ont ramené dans leurs valises des « Carnets de voyages » musicaux. Les réservations s’ouvriront le 15 décembre à 9h. Quelques pistes pour choisir vos concerts.

Depuis 1995, la Folle Journée réunit chaque année près de 2000 musiciens à la fin du mois de Janvier. En 2019, l’événement offrira pendant cinq jours près de 300 concerts d’environ 45 minutes chacun à la Cité des congrès et au Lieu Unique à Nantes sur le thème des « Carnets de voyage ». Juste avant, du 25 au 27 janvier, des concerts tirés de la programmation nantaise seront donnés dans 16 communes des Pays de la Loire (Cholet, Fontenay-le-Comte, Saumur, Savenay, Les Herbiers, etc.). Le prix des concerts est toujours modique : de 0 à 30 euros.

« Après l’exil subi en 2018, place à l’exil choisi… »
Après une édition 2018 « Vers un monde nouveau » qui s’intéressait aux compositeurs qui furent obligés de fuir leur pays, la Folle Journée 2019 « se consacre aux carnets de voyage et à tout ces compositeurs qui ont créé des œuvres intemporelles à l’occasion de leurs voyages », expliquait René Martin le directeur artistique, lors de la présentation de l’évènement à la presse vendredi 9 novembre. On pourra y entendre près de 800 œuvres qui célèbrent l’ailleurs.

Le festival s’attache cette année à sept grands voyageurs. On retrouvera Mozart qui a suivi pendant trois ans son « Grand Tour ». Ce voyage des jeunes aristocrates autour des capitales européennes sera particulièrement mis en lumière par une création de l’ensemble Masques (lire notre compte-rendu d’un concert des Masques). « La Grand Tour » spectacle réunissant les Masques et le comédien Julien Campani, retracera un périple imaginaire, en mots et en musique puisque des lettres d’époques ponctueront la musique de divers compositeurs baroques.

Les marins : Rimski-Korsakov, Roussel et Cras
Voyageur infatigable, Franz Liszt est également mis à l’honneur, grâce à l’interprétation de certaines pièces de son recueil de musique pour piano Années de pèlerinage. (lire notre article sur ces Années jouées par Bertrand Chamayou) Ces années débutés en Suisse, permirent à Liszt et Marie d’Agout de vivre leur relation (adultère) loin de Paris et des mauvaises langues. La Folle Journée rend également hommage aux pérégrinations d’Hector Berlioz avec Harold en Italie, de Felix Mendelssohn avec ses symphonies italienne et écossaise ainsi que son oratorio Paulus (lire également ici) et de Camille Saint-Saëns grâce à son Concerto pour piano dit « égyptien ». (lire à ce sujet notre critique du dernier enregistrement de Bertrand Chamayou)

Plus proche de nous, on croisera cette année des œuvres du Polonais Alexandre Tansmann qui fut, entre autres l’orchestrateur de George Gershwin pour plusieurs pièces dont Un Américain à Paris ainsi que de Jean-Louis Florentz, mort en 2004 dont l’intégrale des œuvres pour orgue résonnera à la cathédrale de Nantes.

Au programme également, les trois marins : Nikolaï Rimski-Korsakov , Albert Roussel et Jean Cras, encore l’amoureux des États-Unis Antonin Dvorák (sa Symphonie du Nouveau Monde était forcément incontournable avec un tel thème), Olivier Messiaen (Des Canyons aux étoiles), Tchaïkovski (Souvenirs de Florence),.. qui sont à retrouver dès l’ouverture de la billetterie de 15 décembre.

2 Comments

Leave a comment