CRITIQUE – Dédié à la musique ancienne, le jeune ensemble allemand Prisma, consacre son premier disque autour du thème des Saisons. Découverte.

L’ensemble Prisma, composés d’étudiants des Conservatoire de Brême et Hanovre, nous propose un premier disque haut en couleur, tout en vivacité et en chaleur pour nous réchauffer les cœurs pendant cette période de froid.

Un programme sur les Saisons ? Et non, l’ensemble Prisma – lauréat du dispositif européen de soutien aux jeunes artistes Eeemerging – ne présente pas les fameuses Quatre saisons d’Antonio Vivaldi, mais plutôt un panorama de pièces de musique de chambre qui leur inspire les différents climats. Ainsi, ce disque intitulé Les saisons (éditions Ambronay) fait entendre des variations sur des œuvres connues de l’époque baroque et des pièces bien moins fameuses, à l’image de La douce mélodie du luthiste napolitain Andrea Falconieri qui berce l’auditeur de ce disque d’une douceur extrême.

Qui sont ces talentueux musiciens ? Franciska Anna Hajdu violoniste, Elisabeh Champollion, flûtiste, David Budai, violiste et Alon Sariel, théorbiste ont remporté en mai 2015, le premier prix au Concours international Heinrich-Ignaz-Franz-Biber en Autriche. Ils ont été ensuite en résidence au Centre Culturel de rencontre d’Ambronay, haut-lieu de la musique ancienne, ainsi que dans d’autres institutions musicales européennes. En 2018, l’ensemble a été sélectionné pour une troisième année d’accompagnement et l’enregistrement d’un disque, que voilà !

A chaque saison, son instrument

La démarche artistique est intéressante : le CD est mis en scène, chaque saison étant représentée par un instrumentiste ! Ainsi la flûte sage introduit le printemps, le violon fougueux l’été, le théorbe l’automne mélancolique et enfin l’hiver avec la douce viole de gambe. Cette construction du discours donne au disque une cohérence, et on apprécie cet esprit organisé !

L’ensemble semble complice et ses musiciens prennent plaisir à jouer et c’est le plus important ! L’équilibre entre les musiciens, leur énergie, leur vivacité, leur sens de l’interprétation donne l’impression qu’il s’agit d’improvisations naturelles, comme cela se faisait à l’époque baroque, sur les mêmes basses de chaconnes et de passacailles. Ce disque prouve, une fois de plus, que la musique baroque est très proche du Jazz, avec ses basses obstinées, ses improvisations, ses couleurs expressives !

Ce disque est un véritable dépoussiérage de la musique instrumentale baroque : l’ensemble s’amuse et donne aux pièces une vision personnelle très pertinente, et ce avec de l’humour. De l’humour ? En effet, on peut entendre des petites surprises : des petites bêtes se sont glissées lors de l’enregistrement … L’auteur de ces lignes ne vous en dira pas plus ! #NoSpoiler

– The Seasons / Les Saisons par l’Ensemble eeemerging PRISMA
Collection Jeunes Ensembles, Ambronay – AMY311. Sorti le 16 novembre 2018