INTERVIEW PERCHEE ? Un artiste, une perche à selfie, un lieu haut perché et des questions perchées. L’accordéoniste Félicien Brut est venu se percher sur les toits de Paris pour notre treizième épisode, à l’occasion de la parution de son nouveau disque sous le label Mirare.

En s’entourant d’un contrebassiste (Édouard Macarez), d’un quatuor à cordes (Le Quatuor Hermès) et d’un arrangeur (Thibault Perrine), il a fondé « Le Pari des bretelles », une formation innovante pour (re)découvrir la musique classique sous un jour étonnant.

Le Pari des bretelles est aussi un disque sorti le 25 janvier sous le label Mirare qui fait entendre des compositeurs voyageurs : Prokofiev et son Ouverture sur des thèmes juifs, Gershwin et son Américain à Paris ou encore Piazzolla et sa Milonga del Angel.

Le Paris des bretelles s’est encore une spectacle présenté à la Folle Journée de Nantes du 31 janvier eu 3 février et aussi le 4 février au Théâtre Marigny à Paris.