CD – A l’image de leur premier album (Mozart) où le Quatuor Van Kuijk s’était déjà attaché à comprendre l’évolution du compositeur à différents moments de sa vie, les quatre virtuoses poursuivent leur démarche dans ce troisième album, en hommage à Schubert.

En choisissant deux œuvres aussi opposées que complémentaires, le quatuor de cordes a souhaité explorer deux versions du maestro viennois à différentes époques de sa vie. Et la promesse de découvrir un « Schubert entre clair et obscur » est bel et bien tenue. Le Quatuor n°10 versus n°14, composé respectivement à 16 et 27 ans, c’est l’assurance de valser entre la pureté du jeune compositeur et la passion tourmentée de sa maturité… Chacun l’appréciera selon sa sensibilité, mais notre cœur balance pour l’obscurité, où la virtuosité et la fougue du Quatuor s’illustrent à merveille.

« Schubert: Quartets Nos. 10, 14 « Death and the Maiden » par le Quatuor Van Kuijk, avec Nicolas Van Kuijk (violon), Sylvain Favre (violon), Emmanuel François (alto), François Robin (violoncelle). Sorti le 7 septembre 2018 chez Alpha.