FESTIVAL – De la grande musique et des grands vins. Classique mais pas has been est partenaire du festival Les Estivales de musique en Médoc (Gironde) du 3 au 12 juillet 2019. La tradition de grands vignobles centenaires s’y marie divinement avec la jeunesse des artistes programmés… Ils et elles sont tous lauréats de concours internationaux comme Lucienne Renaudin-Vary, Léo Marillier, le Quatuor Zadig, entre autres.

De jeunes talents

C’est un constat troublant : le classique jugé « pour les vieux » est défendu par de très jeunes artistes. Leur formation commence au berceau (ou presque ! à 4 ou 5 ans), et, à peine majeur, ils sont déjà au top techniquement. Alors, ils partent se faire un nom, souvent en gagnant un prix dans un prestigieux concours…

De superbes châteaux

Les Estivales de musique en Médoc a inscrit sa ligne artistique sur ce phénomène : les artistes programmés dans les superbes châteaux du Médoc sont tous lauréats des grands concours internationaux. L’édition 2019 ne déroge pas à cette règle. Il s’ouvre avec Lucienne Renaudin-Vary, formidable trompettiste que Classique mais pas has been a vite adorée. Il se poursuit avec des artistes au profil original comme le Quatuor Zahir, formé de quatre saxophones et dont la rédaction avait plébiscité le premier disque. A ne pas manquer également : le concert final du festival dirigé par Ben Glassberg, jeune chef britanique vainqueur du grand prix et des prix spéciaux au 55e Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon.

Et, cerise sur le concert, les soirées des Estivales de Musique en Médoc sont suivis d’une dégustation des vins des châteaux hôtes. A consommer avec modération.

PROGRAMME :

  • Mercredi 3 juillet, château Branaire-Ducru, Saint Julien Beychevelle : Lucienne Renaudin-Vary, trompette et Hervé N’Kaoua, piano. Concert commenté par Frédéric Lodéon, parrain des Estivales
  • Vendredi 5 juillet, château Lafite-Rothschild, Pauillac : Giuseppe Guarrera, piano.
  • Samedi 6 juillet, château Ormes de Pez, Saint Estèphe : Léo Marillier, violon et A-Lethiea en sextuor.
  • Mardi 9 juillet,  château d’Agassac, Ludon-Médoc :Quatuor Zahir, saxophones. Concert commenté par Séverine Garnier, fondatrice de Classique mais pas has been.
  • Mercredi 10 juillet, château Lascombes, Margaux : Yu Shao, ténor et Hervé N’Kaoua, piano. Concert commenté par Philippe Banel
  • Vendredi 12 juillet, château Batailley, Pauillac : Orchestre-National-Bordeaux-Aquitaine, Ben Glassberg, direction et Marion Lebegue, mezzo-soprano.

Tarif plein 35€ – Tarif réduit 18€ (Jeune -28 ans et chômeur sur présentation carte) – Gratuit pour les -12 ans. En savoir plus ou réservez ici.

LE CONCOURS EST À PRÉSENT TERMINÉ.
Si vous n’avez pas reçu de mail vous informant que vous êtes gagnant, ne soyez pas triste et restez à l’affût des autres concours de Classique mais pas has been.

Le ou la gagnant.e sera averti.e par mail à l’issu du concours.