SPECTACLE – Eric-Emmanuel Schmitt aime la musique. L’écrivain et dramaturge s’est intéressé à la vie de Georges Bizet, le compositeur de “Carmen”. Dans “Le mystère Bizet”, ce jeudi à Mérignac, Schmitt monte lui-même sur scène pour conter la vie du compositeur, “une vie finalement assez triste”, convient Karine Deshayes.

La mezzo française, élue artiste lyrique 2016 aux Victoires de la Musique Classique, illustre en musique cette vie romanesque. “Il a épousé une femme qui ne l’aimait pas et il est mort prématurément après s’être “baigné” dans la Seine, un suicide vraisemblablement.” En face de ce drame, la musique de Bizet demeure éclatante, une magnifique alternance de tension et de gaité. Bizet ne connu pas le succès phénoménal de Carmen. Avec “Le mystère Bizet” permet de découvrir Bizet que l’on soit mélomane ou pas. “J’ai moi même appris des choses dans le spectacle, s’amuse Karine Deshayes. Nous chantons par exemple une première version de la Habanera rejetée par la chanteuse qui devait créer Carmen… Bizet a du changer la musique de “L’amour est un oiseau rebelle…”

Jeudi 28 avril 20h30 au Pin Galant de Mérignac (33). 38 à 45€. lepingalant.com


Le Mystère Bizet : Entretien avec Eric-Emmanuel… par operadeparis
Article paru dans Sud Ouest du 24 avril 2016.