FESTIVAL – Pour ses 50 ans, le Festival de Saint-Denis fomente une révolution. Il invite des rebelles dans la basilique des rois de France ! Des rebelles du classique comme Theodor Currentzis, Ibrahim Maalouf, Leonardo Garcia Alarcón et Bryce Dessner. Explications.

Le Festival de Saint-Denis est un endroit magique pour profiter de musiques grandioses dans un lieu grandiose : la basilique des rois de France. Cette année le festival de Saint-Denis programme des musiciens qui ont tous un fort caractère comme Theodor Currentzis, surnommé “l’enfant terrible du classique”. Ce chef d’orchestre grec ouvre le festival le 30 mai avec la musique de Johann-Sebastian Bach et Luciano Berio.

Suivra le charismatique Ibrahim Maalouf (lire ici). Le trompettiste est un habitué  du festival de Saint-Denis. Il revient le 7 juin avec une partition inédite intitulée “Métis”. Le chef baroque Leonardo Garcia Alarcón a la passion communicative. Sa version de “L’Orfeo” de Monteverdi sera sans doute captivante.

Autre personnalité qui réveille la musique classique : le compositeur américain Bryce Dessner, le protégé des sœurs Labèque. On entendra le 22 juin deux de ses œuvres, du classique teintée de rock et d’électro.

En plus de ceux donnés à la Basilique, des concerts ont lieux dans le parc de la Légion D’honneur. L’ambiance y est plus intimiste avec quelques musiciens. Un exemple ? Un duo piano et violoncelle avec le jeune violoncelliste surdoué Edgar Moreau le 25 ou encore le luth envoutant de Thomas Dunford le 17.

Un conseil pratique ? À la basilique, seules les places de catégories A (60€ en moyenne) sont numérotées. En catégorie B, il faut mieux arriver tôt, surtout pour les concerts des grands “tubes” du classique comme “Le Requiem” de Mozart ou “Les Vêpres” de Monteverdi.

Du 30 mai au 30 juin, basilique de Saint-Denis et cour de La Légion d’honneur. De 19 à 65€. 
EN LIVE !
Regardez les concerts du Festival de Saint-Denis sur le site culturebox.fr:
– Jeudi 1er juin à 20h30 : MOZART / MESSIAEN / CHŒUR MAITRISE & ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO France
– Jeudi 8 juin à 20h30 : MAHLER “LE CHANT DE LA TERRE” / ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE – ROBIN TICCIATI
– Jeudi 29 juin à 20h30 : REQUIEM DE MOZART / ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE – JAMES GAFFIGAN