Verleihung des Fedora Preises 2017 in der Salzburg Kulisse. Foto: Fedora/Kolarik Andreas, 03.06.17

Le Prix Fedora pour l’opéra et le ballet

ACTU – Plus que jamais l’opéra et la danse classique ont besoin de soutien. FEDORA, le Cercle européen des philanthropes de l’opéra et du ballet, a crée un concours de prix pour soutenir la création européenne. Les lauréats 2017 sont…

FEDORA, le Cercle européen des philanthropes de l’opéra et du ballet, est une association qui a pour but de favoriser l’innovation et la créativité grâce à un concours de prix qui appuie de nouveaux projets d’opéra et de ballet à l’échelle européenne. Le 3 juin 2017, dans le cadre du Festival de Pentecôte de Salzbourg en Autriche, deux prix ont été remis : le Prix FEDORA – Generali pour l’Opéra (dotation – 150 000 €) est allé au projet “The Second Violinist” de la compagnie Wide Open Opera et Landmark Productions à Dublin. Le Prix FEDORA – Van Cleef & Arpels pour le ballet (dotation – 100 000 €) est allé au projet “Love Chapter 2” de la compagnie L-E-V Sharon Eyal Gai Behar – Tel-Aviv.

Dans la “short list” du prix Fedora pour l’Opéra, on pouvait trouver par exemple “Le Ballet royal de la nuit” dont la musique nous a déjà émerveillé et que Sébastien Daucé donnera en version mis-en-scène en novembre au Théâtre de Caen. J’ai repéré également une création qui me réjouit d’avance : “Marnie”, opéra signé par Nico Muhly, sera crée en novembre à Londres à l’English National Opera London. A vos agendas !

Vous avez aimé lire cet article ?

Abonnez-vous à la newsletter de Classique mais pas has been, pour ne rien rater de l'actualité musicale!

Soutenez-nous !