OPERA – Le baryton Florian Sempey revient sur la scène du Grand-Théâtre de Bordeaux pour reprendre son personnage fétiche, Le Barbier de Séville, rôle qui l’a rendu célèbre à Londres, Rome, Paris…

Pour jouer le rôle titre du « Barbier de Séville », le plus fameux des opéras de Gioachinno Rossini, il faut un baryton énergique, malicieux, théâtral, possédant une agilité vocale exceptionnelle. Le meilleur chanteur actuel pour ce rôle est… bordelais. Le baryton Florian Sempey revient sur la scène du Grand-Théâtre de Bordeaux pour reprendre, après le succès au Théâtre des Champs-Elysées cet automne, son personnage fétiche, qui l’a rendu célèbre à Londres, Rome, Paris…

Composé en 1816, Le Barbier de Séville est un opéra-bouffe (drôle donc) inspiré de la pièce de théâtre de Beaumarchais. On y retrouve la même intrigue amoureuse dont le barbier Figaro tient les ficelles, avec, en prime de très grands « tubes » de l’art lyrique !

Les chanteurs, dont Florian Sempey, seront accompagnés par l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine et le Chœur de l’Opéra National de Bordeaux, sous la direction de Marc Minkowski, en alternance avec Marc Leroy-Calatayud. Laurent Pelly, qui signe la mise en scène présentée à Bordeaux, a voulu rendre hommage à la musique de Rossini en plantant les personnages de Beaumarchais… sur des partitions géantes de l’opéra !

Du 1er au 13 février à 15h, Grand-Théâtre de Bordeaux. 50 à 110 €. 05 56 00 85 95.