Fondé en 2006, l’ensemble Pygmalion s’est construit une solide réputation d’interprète de la musique baroque. L’une des forces de son fondateur, Raphaël Pichon, est de construire des programmes originaux organisés autour d’un thème musical, d’une découverte musicologique, d’un moment de l’histoire de la musique, etc.

« Stravaganza d’amore », enquête musicale

« Stravaganza d’amore » est construit sur la découverte des intermedii, ces intermèdes musicaux alliant poésie et musique qui font fureur à Florence au XVIe siècle. L’opéra n’est pas né mais il se prépare avec cette forme musicale qui fait intervenir les personnages d’Apollon, d’Eurydice, de l’Amour, etc. Les œuvres présentées par Pygmalion, signées Allegri, Malvezzi, Fantini, Caccini), posent le contexte dans lequel va naître L’Orfeo de Monteverdi, le premier opéra de l’histoire de la musique. Ce programme est capté depuis la Galerie des Glaces du Château de Versailles par ARTE.

Programme :

Premier intermède : L’extravagance de l’Amour

Girolamo Fantini 
La Renuccini (Toccata)

Cristoforo Malvezzi
O fortunato giorno à 12

Giulio Caccini
Ineffabile ardore à 6
O che felice giorno à voix seule 
Ineffabile ardore à 6

Claudio Monteverdi
Lamento della Ninfa
Non havea Febo ancora
Hor ch’el ciel e la terra 
Tirsi a Ciori 
Balliamo ch’el gregge

Second intermède : La Fable d’Apollon

Première scène : La descente d’Apollon

Cristoforo Malvezzi 
Dal vago e bel sereno à 6
O qual risplende à 6

Deuxième scène : Apollon et le Serpent

Marco da Gagliano
« Ohimè che vegg’io » a 5 (extrait de Dafne)

Luca Marenzio
Qui di carne si sfama à 12

Alessandro Orologio
Apollo affronta il serpente – Intrada XXIV à 6

Luca Marenzio
O mille volte à 8

Troisième scène : Les Amours d’Apollon et Daphné

Marco da Gagliano 
« Piangete, O Ninfe » (extrait de Dafne)

Cristoforo Malvezzi
Sinfonia à 6

Claudio Monteverdi
Ahi troppo é duro – Ballo

Entracte

Troisième intermède : Les larmes d’Orphée

Prologue

Claudio Monteverdi
La lettera amorosa

Première scène : Les Noces

Lorenzo Allegri 
Gagliarda à 6 – La Noce d’Amour

Jacopo Peri / Giulio Caccini 
« Al ballo, al canto » à 5 (extrait d’Euridice)

Seconde scène : la Mort d’Euridyce

Jacopo Peri
« Lassa, che di spavento » (extrait d’Euridice)

Claudio Monteverdi
Il Ritorno d’Ulisse in Patria
Giove amoroso

Jacopo Peri
« Non piango e non sospiro » (extrait d’Euridice)
« Cruda morte / Sospirate aure celesti » (extrait d’Euridice)

Troisième scène : l’Enfer

Lorenzo Allegri 
Sinfonia à 6 – Spirto del Ciel

Giulio Caccini
« Funeste plagge » (extrait d’Euridice)

Luca Marenzio
Udite lagrimosi spirti d’Averno

Giulio Caccini
« Trionfi oggi pietà » (extrait d’Euridice)
« Si trionfaro in guerra » (extrait d’Euridice)

Quatrième scène : l’Apothéose d’Orphée

Jacopo Peri
« Gioite al canto moi / Modi or soavi » (extrait d’Euridice)

Pietro Antonio Giramo
Festa Riso

Quatrième intermède : Le Bal des Amants

Giovanni Battista Buonamente
Ballo del Granduca à 7

Cristoforo Malvezzi
Dolcissime sirene à 6
A voi reali amanti à 15 
Coppia gentil à 6

Emilio de Cavalieri
O che Nuovo miracolo à 5/à 3

Concert capté le 11 février 2019 au Château de Versailles.