AU DISQUE – Pour son premier disque, l’ensemble Près de votre oreille, conduit par le violiste Robin Pharo, a choisi de défendre la musique de chambre à la cour d’Élisabeth Ire : une musique du calme et du recueillement.

L’ensemble Près de votre oreille est un projet qui tient à cœur au violiste Robin Pharo : il souhaite présenter au public des programmes de musique de chambre, faciles à apprécier, en parcourant les siècles et en faisant intervenir différents arts comme la danse. Les comparses ont choisi d’enregistrer, pour leur premier disque, des airs de musique de l’ère élisabéthaine, où règnent le calme et le recueillement.

Lorsque l’on pense à la musique ancienne d’outre-Manche, il vient souvent à l’esprit le luthiste John Dowland. En effet, ce compositeur a laissé un important répertoire pour luth seul mais aussi de magnifiques airs. Le jeune ensemble a choisi l’un d’eux, le fameux mais toujours exquis Flow my tears pour clôturer son enregistrement.

Mais avant de pouvoir écouter ce petit chef d’œuvre, l’ensemble nous propose de cheminer autour de la musique de chambre à la cour d’Élisabeth Ire : John Dowland donc, Robert Jones et Tobias Hume. Ces deux derniers compositeurs, peu connus aujourd’hui, étaient pourtant très appréciés à leur époque. Les partitions qu’ils ont laissées, avec les tablatures de luth et de viole, sont un exemple très important pour les musicologues et les musiciens afin de comprendre comment on pouvait accompagner ces airs au début du XVIIe siècle. En effet, tout y est écrit, contrairement au système de chiffrage de la basse continue qui était en train d’être mis en place en Italie au même moment.

Anaïs Bertrand et Nicolas Brooymans – deux jeunes artistes à la voix assurée et à la carrière déjà bien entamée, deux artistes issus du Conservatoire national supérieur (CNSMD) de Paris (pour elle) et du Conservatoire de Paris 8°( pour lui) – chantent avec beaucoup de finesse, d’équilibre et de simplicité les différents airs, accompagnés par le luth de Thibault Roussel et la basse de viole de Robin Pharo.

Les airs sont intercalés de pièces instrumentales où les deux musiciens nous montrent avec humilité l’art virtuose de la diminution  sur la basse de la Frog Galliard, les deux instruments jouent des variations qui contiennent toujours plus de notes. Une impression de vertige nous prends alors ! Par ailleurs, la viole de gambe tient une place importante dans ce disque : on la découvre dans un rôle assez original d’instrument polyphonique accompagnant les airs de Tobias Hume.

Ensemble Près de votre oreille. Come Sorrow ; sortie en Avril 2019 chez le label Paraty.

Retrouvez l’ensemble Près de votre oreille pour le programme Come Sorrow le 8 août au Festival Baroque de la Tarentaise.