FESTIVAL – Après avoir célébré ses 25 ans en grande pompe, le festival suisse revient du 18 juillet au 3 août avec un programme toujours aussi dense et varié. 56 concerts, 75 artistes internationaux, 200 événements, 220 jeunes musiciens en formation… Ça en fait ! Alors on vous propose un résumé des temps forts et des petites perles à ne pas manquer.

View on the stage in the Salle des Combins © Aline Paley

Le « mainstage » ou les concerts de stars 

Outre les temps forts annoncés par le festival avec notamment la représentation (22 juillet) de l’opéra de Strauss Die Frau Ohne Schatten sous la direction de Valery Gergiev accompagné de voix d’exceptions – entre autres le très demandé Matthias Goerne – Verbier souhaite confirmer sa position de festival d’expérimentation artistique. Ainsi, au sein des 75 artistes annoncés, 20 fouleront pour la première fois la station alpine suisse. Parmi lesquels de renommés chefs d’orchestre comme Fabio Luisi (concert de clôture du 3 août) et Franz Welser-Möst (25 juillet), mais aussi des représentants de la nouvelle génération avec par exemple le jeune et brillant pianiste Dmitry Masleev et le talentueux violoniste Marc Bouchkov (concert du 30 juillet autour de Schubert, Brahms et Chostakovitch). La world music s’emparera aussi de la célèbre salle des Combins. Le Plaza Francia Orchestra, l’orchestre des fondateurs du Gotan Project, est programmé pour la première fois à Verbier le 20 juillet. Gilberto Gil offre une soirée brésilienne à l’occasion de la fête nationale suisse (1er août).

La « Verbier generation » ou le tremplin de la relève

Que serait le festival sans son université d’été pour assurer la relève de l’excellence ? Car c’est bien là une des identités phares de ce rendez-vous musical incontournable. Comme chaque année, une centaine de masterclass (avec de prestigieux mentors comme Jian Wang, Thomas Hampson, Lawrence Power ou encore Donald Weilerstein) et plusieurs concerts de jeunes musiciens prometteurs auront lieu sur les deux scènes principales, le tout accessible gratuitement.

Le « unlimited » ou les activités pour aller plus loin

Que ce soit avec Les Petits Festivaliers, des ateliers de découvertes musicales pour les plus petits sur des œuvres majeures (Le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns, Les Petits Papageni d’après La flûte enchantée de Mozart) ; les concerts en mouvement (« music in motion ») ; les conférences et ciné-discussions avant les concerts (comme celle sur la thématique du « Verbier festival Green » le 27 juillet) ; ou encore les expérimentations musicales nocturnes avec la programmation After Dark (on notera notamment le concert le 24 juillet dans lequel des musiciens de la Verbier Festival Academy s’essayent au cabaret berlinois des années 1920). Cette année encore, le Verbier festival mise sur les temps off et pédagogiques, pour offrir une belle porte d’entrée au répertoire classique à toute la famille.

© Nicolas Brodard

Avec tout ceci, plus cinq œuvres symphoniques, dix concerts lyriques, deux opéras, 16 récitals de piano, une création mondiale (Trois Berceuses pour alto et piano, Thomas Adès)… il y a en vraiment pour tous les goûts. A savoir : le site du festival propose une barre de recherche très efficace pour ne pas se perdre dans la programmation !

Verbier festival, du 18 juillet au 3 août à Verbier, en Suisse. Pour l’intégralité de la programmation et plus d’information : https://www.verbierfestival.com/