FESTIVAL – L’année Berlioz sera à son apogée du 17 août au 1er septembre prochain à la Côte-Saint-André en Isère, le village qui a vu naître le grand Hector. Au festival Berlioz 2019, point de pleurs : les 150 ans de l’anniversaire de la mort du compositeur sont célébrés dans la joie.

Familier mais néanmoins prestigieux, le festival Berlioz a imaginé cette année un événement titanesque. Cet « Acte II » du 150ème anniversaire est nommé « Le Roi Hector » en hommage à la posture symbolique du compositeur en France. Au programme, 80 manifestations et pas moins de 1600 artistes, parmi lesquels de prestigieux invités comme l’Orchestre et Chœur du Théâtre Mariinsky. La fête promet d’être grandiose. S’il ne fallait garder que cinq moments forts, voici nos prédictions :

1 – Ô Roméo…

C’est l’événement à ne pas louper: le 28 août prochain le festival accueille pour la première fois l’Orchestre et Chœur du Théâtre Mariinsky, l’une des institutions les plus réputées de Russie. Au programme, la symphonie dramatique de Berlioz, Roméo et Juliette, dirigé par le maestro Valery Gergiev.

2 – La Symphonie fantastique, autrement

Remise au goût du jour, la transcription pour piano d’œuvres symphoniques était très en vogue au XIXème siècle. Liszt lui-même avait retranscrit La symphonie fantastique, œuvre majeure du répertoire de Berlioz, pour piano. Le 23 août, une transcription pour deux pianos de la fantastique est donnée par Jean-François Hesser et Marie-Josèphe Jude.

Le 29 août, on pourra réentendre la Symphonie fantastique, cette fois interprétée et retranscrite pour accordéons (souvent appelés à tort « pianos du pauvre ») avec le Quatuor Aeolina. Deux occasions de (re)découvrir toutes les subtilités de cette symphonie grandiose.

3 – « Euphonia » en musique

Berlioz : un auteur ! Le compositeur prenait aussi la plume pour écrire.. des nouvelles ! Pour la première fois, son récit Euphonia ou la ville musicale est mise en musique. Cette pièce au propos dystopique développe la vie d’une cité en… 2344. Consacrée à l’étude de la musique, la ville est gérée de manière despotique et militaire. Le Festival a commandé au compositeur Michaël Levinas la mise en musique de cette nouvelle : une création mondiale ! A découvrir le 24 août prochain sous la baguette de Daniel Kawka, l’Ensemble Orchestral Contemporain et le chœur Spirito.

4 – La prise de Troie

Le grand opéra de Berlioz ! Fasciné par Virgile dès sa plus tendre enfance, le compositeur écrit les Troyens en 1890. L’opéra a longtemps été boudé tant il était long et coûteux à réaliser (cinq actes et cinq heures en totalité!). En le découpant en deux, Berlioz a connu le succès avec la deuxième partie de cet opéra : Les Troyens à Carthage. Cependant, il n’a jamais pu entendre la Prise de Troie, première partie, de son vivant. Pour lui rendre hommage, le Jeune Orchestre Européen Hector Berlioz-Isère encadré par l’orchestre Les siècles, sous la direction de François-Xavier Roth, rejoints par le chœur de l’Orchestre de Paris, joueront cette deuxième partie d’opéra, le 25 août.

Le festival débutera par deux jours de festivités les 17 et 18 août : un village troyen sera recréé (tir à l’arc, danses grecques, bal et spécialités culinaires) et un Cheval de Troyes de 6 mètres (avec des musiciens à l’intérieur ! ) paradera.

5 – La « descendance » de Berlioz

De Maurice Ravel (Une barque sur l’océan), à Claude Debussy (La Mer), jusqu’à Henri Dutilleux (L’arbre des songes), la soirée du 21 août avec l’Orchestre national de Lyon sous la baguette de Kristiina Poska, retracera presque filialement l’histoire des compositeurs français depuis Berlioz. De grandes œuvres côtoieront alors une pièce peu jouée de Berlioz, Rêverie et Caprice.

Festival Berlioz. La Côte-Saint-André (38 – Isère). Du 17 août au 1er septembre. 

  • Pass journée (un concert symphonique + concert 17h) : à partir de 70 €
  • Pass Odyssée (4 concerts symphoniques au château Louis XI) : à partir de 200 €
  • Pass Olympe (intégralité des concerts): 750 €
  • Pour les tarifs par concert et plus de détails sur la programmation: https://www.festivalberlioz.com/