FESTIVAL – Troisième édition pour le Festival Ravel ! Du 25 août au 15 septembre, le jeune festival fait venir des artistes de tous horizons sur la Côte-Basque. Les directeurs artistiques, Bruno Berenguer, adjoint au département de la Création musicale à Radio France, et le pianiste Jean-François Heisser (lire son portrait ici), ont concocté une programmation qui met en lumière des artistes français, confirmés ou jeunes talents, tous amoureux de la musique française.

Petit nouveau et déjà grand. Le festival Ravel n’a que trois ans, mais sa programmation est digne de ses aînés. On y retrouve nombre d’artistes que l’on adore à Classique mais pas has been.

A commencer par l’Orchestre Les Siècles ! Cette formation sur instruments d’époque, fondée par François-Xavier Roth, a fait de la musique d’Hector Berlioz une de ses spécialités. Il sera présent pour une représentation de sa fameuse Symphonie fantastique. L’ensemble Pygmalion mené par Raphaël Pichon est lui aussi en terre connue avec un concert autour des motets de J.S Bach, compositeur fétiche de Pygmalion. Enfant du Pays basque, le pianiste Bertrand Chamayou sera accompagné l’Orchestre Français des Jeunes, institution uniquement constituée de musiciens de moins de 25 ans…

Tradition du festival : la Messe des corsaires, donnée dans l’église de Saint-Jean-de-Luz ©DR

Futurs stars

Le sel du Festival Ravel est donné aussi par l’Académie Internationale Maurice Ravel qui se réunit tous les étés depuis près de cinquante ans, pour enseigner aux talents de demain les particularités de la musique française. Bertrand Chamayou fut l’un d’eux… Les profs’ de l’Académie, tous solistes internationaux, se produisent pendant le festival, tandis que leurs élèves ont, lors des derniers jours du festival, l’opportunité de révéler sur scène ce qu’ils ont appris. L’atelier lyrique de l’Académie célèbre le bicentenaire d’Offenbach grâce à une production originale de son opéra bouffe La Périchole. Nous avions adoré l’année dernière leur « Véronique » (souvenez-vous).

Du jazz !

Grande source d’inspiration pour Maurice Ravel, le jazz, n’est pas en reste avec le pianiste Laurent de Wilde et l’accordéoniste Vincent Peirani. Le festival honore également son territoire : outre Bertrand Chamayou, biberonné au Pays Basque, l’organiste Thomas Ospital, né à Bayonne brillera lors d’un ciné-concert sur un film du comique de Buster Keaton. Maurice Ravel a toujours souligné ses racines basques (en savoir plus ici) et le festival qui porte son nom aussi : le chant de tradition basque sera honoré par le chanteur Pier Pol Berzaitz et de l’Orchestre Symphonique du Pays Basque.

Festival Ravel, du 25 août au 15 septembre 2019, Côte Basque. https://festivalravel.fr/

A LIRE ÉGALEMENT : L’histoire du Festival Ravel…